contrat en alternance nice
mini-conseils-aleternance-nice

Anne Ortega vous aide à trouver une alternance

Anne Ortega, Directrice de clientèle à l'école MBway et une expérience de 20 ans dans le placement de jeunes en entreprise dans le cadre de contrat en alternance donne 4 conseils aux étudiants qui cherchent un employeur en contrat de professionnalisation.

Je vais vous les donner avec humour dans la forme, mais réalisme et pragmatisme dans le fond !

Conseil n°1 : Aide-toi et le ciel t’aidera !

C’est votre dynamisme, vos actions et votre réactivité qui feront la différence.
En effet, un jeune qui attend que le centre de formation l’appelle et ne fait rien d’autres a très peu voir quasi zéro chance de voir son projet aboutir.

Conseil n°2 : L’union fait la force !

En revanche, un jeune qui envoie des candidatures spontanées et qui a compris l’intérêt de travailler main dans la main avec son coach employabilité à l'école, en le tenant informé, en le sollicitant, se verra cautionné auprès des entreprises contactées et présenté à celles qui ont confié leurs recrutements à MBway.

Conseil n°3 : L’habit fait le moine !

Oubliez les piercings, tatouages apparents, maquillage trop prononcé. Pour être embauché, il faut que l’entreprise lors du recrutement vous imagine déjà dans la fonction.
Un futur manager doit se présenter comme tel, c’est-à-dire professionnel jusqu’au « bout des ongles » : du CV au look adapté le jour de l’entretien en passant par la lettre de motivation, la recherche d’infos sur l’entreprise en amont et les arguments qu’il aura préparés avec son coach avant l’entretien bien évidemment.

Conseil n°4 : 100% des gagnants ont tenté leur chance !

La première personne à convaincre est bien évidemment vous-même !
Car si vous n'êtes pas convaincu et fort en dedans, et bien l’autre ne sera pas  convaincu non plus !
Il faut croire en ses capacités.
Il faut croire en son potentiel
et aussi en sa bonne étoile, même si parfois elle nous semble un peu lointaine.
On a jamais dit que les choses étaient faciles, mais on vous le dit elles sont possibles !

Je vous dis à très bientôt !