20140917-185126

Financer son MBA avec le rythme alterné

Pour beaucoup d'étudiants qui rejoignent MBway le contrat de professionnalisation semble la seule option possible pour favoriser son employabilité, mais tous ne se sentent pas prêts à se jeter dans le grand bain. Chez MBway Caen d'autres modalités de formation en rythme alterné existent afin de garantir une intégration adaptée.

« Cursus classique »

(Inscription en formation initiale)

  • Eden et Pierre ont fait le choix de financer la formation sur leurs deniers personnels et de la compléter par un stage obligatoire de 6 mois rémunéré au minimum légal.
  • Aline ne pouvait pas signer un 3ème contrat de professionnalisation dans l’entreprise où elle en avait déjà effectué 2. Elle a opté pour le statut de stagiaire de la formation. Son entreprise, suite à négociation, a pris en charge le coût de sa formation en MBA1 et en complément, Aline a obtenu une aide de Pôle Emploi. En ce qui concerne son MBA2, elle le fera en contrat de professionnalisation dans une nouvelle entreprise.
  • Germain a signé une convention de stage ayant pour particularité de lui octroyé une gratification bien supérieure au seuil légal. Il a ainsi pu financer sa formation en MBA1. Il fera de même, et pour la même entreprise, pour son MBA2.
  • Quentin, Mathieu et Taylor grâce à une implication de tous les instants dans le développement de la Junior Entreprise (ventes et réalisations de prestations de services de types études de marché, études clients mystères, …), ont pu financer leurs études.
  • Thibault s’est inscrit en initial en faisant le choix d’opter pour un prêt étudiant (taux de 1%, remboursable sur cinq ans à partir du moment où il rentrera en emploi (sachant qu’il ne rembourse les deux 1ères années que les intérêts (soit 9€/mois) et que les échéances sont modulables), avantages (carte bancaire, assurances, … gratuites ou à des tarifs très attractifs).

« Cursus mixte »

(Inscription en formation initiale)

Le « cursus mixte » implique une inscription en tant qu'étudiant chez MBway, mais dans le même temps que le jeune exerce une activité, en lien avec son programme pédagogique, à temps partagé. Il peut s’agir soit d’un emploi en tant que salarié (CDD ou CDI) ou de son propre emploi (auto-entrepreneuriat, SAS) afin de financer ses études.

  • Anne financera ses études grâce aux revenus qu’elle obtiendra de son activité d’auto-entrepreneur dans le domaine des prestations de services.
  • Antoine a financé ses études en MBA1 suite à la création d’une SAS dans le domaine de la gestion de patrimoines. Il est à noter qu’il vient de signer un contrat de professionnalisation qui lui permettra de financer ses études en MBA2 et qu’il a obtenu de son entreprise de pouvoir en parallèle poursuivre son activité au sein de sa SAS. Il sera de ce fait apporteur d’affaires pour son nouvel employeur.

« Cursus CPEM »

(Contrat de Partenariat avec inscription en formation initiale)

Il s’agit d’un contrat de Partenariat où le jeune, inscrit en formation initiale, bénéficie de la prise en charge partielle ou totale de sa formation et d’une indemnité de stage financée par l’entreprise signataire.

  • Elodie a par 2 reprises (MBA1, puis MBA2) négocié ce type de contrat qui peut être renouvelable d’une année à l’autre. Dans le cas d’Elodie, elle a fait le choix de 2 entreprises différentes afin de multiplier les expériences dans le domaine des RH. Son 2ème CPEM s’est vu, à son terme, transformé en CDI.

Il est à noter qu’il est possible, sous réserve d'être stagiaire de la formation, de voir sa gratification complétée par une aide de Pôle Emploi.

Un des arguments majeurs de cette formule pour l’entreprise qui y a recours est que le jeune, ayant un statut de stagiaire, ne rentre pas dans le calcul de sa productivité.

« Cursus CPRO »

(Contrat de professionnalisation impliquant une inscription en alternance)

Il s’agit d’un contrat de travail qui octroie de ce fait le statut de salarié. La formation est co-financée par un OPCA et par l’entreprise.

  • De nombreux candidats à MBway s’inscrivent ainsi ou switchent vers le contrat de professionnalisation à n’importe quel moment de leur scolarité. Ce fut le cas de quelques étudiants au cours de l’année dernière qui ont signé un contrat de professionnalisation entre la mi-octobre et fin novembre pour la plupart d’entre-eux. Edouard, quant à lui, a fait le choix de financer sa formation de septembre 2013 à la mi-mars 2014. Au-delà, et jusqu’au terme de son MBA2 (soit dans 16 mois), le financement a été pris en charge par l’entreprise avec laquelle il a conclu un contrat de professionnalisation.

Quel que soit le cursus retenu, le mot d’ordre pour MBway est le même :

« LA PROFESSIONNALISATION ».