conseils alternance paris
mini-alternants-paris

Ils ont suivi nos conseils et ont réussi

Comment mettre en avant ses points forts sur un CV pour décrocher un entretien ?

 

Grégory : Un CV doit, en premier lieu, être bien organisé, synthétique, sans faute, clair, précis et avoir une bonne présentation. 
Il est important de noter un titre et une accroche afin de définir clairement le poste recherché auprès de l’entreprise.
Il est également essentiel de créer une cohérence dans son parcours, même si elle n’est pas évidente à première vue, afin de créer une réassurance vis-à-vis de l’employeur.
 Enfin, pour décrocher un entretien, il est nécessaire de consulter régulièrement les annonces jobboards et de rester à l'écoute du marché.

 

Dany : La présentation du CV est primordiale, cela concerne l’agencement des parties et la clarté. Il est très important de lister les taches effectuées sur ses différents postes et de les détailler afin de montrer les compétences acquises lors de ses expériences.
Enfin, je dirais qu’il est absolument nécessaire d’axer son CV dans le sens du poste à pourvoir. Chaque poste et chaque entreprise sont différents, on ne mettra donc pas nécessairement les mêmes compétences et expériences en valeur.

 

 

Quels conseils pour réussir un entretien ?

 

Grégoy : Il est de mise de commencer par se renseigner au maximum sur l’entreprise et de maîtriser parfaitement son CV (parcours, qualités et défauts) pour donner une image sérieuse au recruteur et prouver son intérêt pour l’entreprise. 
Dans même, il convient de prendre des notes au cours de l’entretien afin de renforcer le sentiment d'écoute et de réceptivité vis-à-vis de l’interlocuteur.
Il est évident mais toujours bon de rappeler qu’il est de rigueur d’être ponctuel et en tenue professionnelle afin de donner la meilleure première impression de soi.

 

Dany : Effectivement, il est très important de se renseigner sur l’entreprise mais également sur le poste proposé. Il est utile également de savoir s’autoévaluer, tant sur ses compétences, que ses expériences, ses qualités et ses défauts.
Le candidat peut également se démarquer en exposant son projet professionnel, son contrat et sa future formation. Préciser son évolution souhaitée et ses ambitions est un point important du projet professionnel (rester dans l’entreprise au terme de la formation en collaborateur permanent, partir à l'étranger ou encore poursuivre ses études).
Enfin, il est de bon ton de préparer un dossier comprenant tous les éléments relatifs à la future formation et au contrat.

 


Quels secteurs sont à favoriser pour une recherche d’entreprise ?

 

Grégory : Il n’y a pas de secteur à proprement parler qui soit plus bouché qu’un autre. Il ne faut simplement pas se focaliser sur un secteur trop spécifique au risque de se voir fermer des portes qui auraient pu amener, par un biais différent, à réussir son projet professionnel.

 

Dany : Il est important aussi d'être au fait de l’actualité, certains secteurs se développent, d’autres se rétractent, il convient donc de s’adapter tout en restant cohérent au regard de son projet. 
Les recruteurs ne sont pas nécessairement ceux auxquels on pense de premier abord. Il faut être à l'écoute du marché, et que les entreprises soient de taille modeste ou plus développée, les opportunités restent nombreuses et les expériences sont valorisantes et significatives dans les deux cas.

 


Ils ont suivi nos conseils et ont réussi

 

Grégory : Ils sont nombreux à avoir suivi nos conseils et réussi, je prendrai l’exemple de Diyoma qui a intégré les Ressources Humaines chez Adéquat RH. Une très belle évolution qui a payé.

 

DM : Oui, nous proposons de nombreux ateliers coaching généraux pour affiner la recherche, le projet professionnel de chaque étudiant ou encore expliquer les différentes structures possibles d’un CV. Nous analysons la gestuelle, la posture et le discours du candidat pour lui indiquer des pistes d’améliorations afin qu’il ait davantage de chance de marquer, dans le sens positif, le recruteur.
 Il est toutefois essentiel de garder sa propre personnalité qui est un atout, tout en sachant rester rigoureux. 
Je prendrais l’exemple très récent de Christopher qui a été recruté chez E.Leclerc alors qu’il a 27 ans et donc doit être rémunéré 100% du smic. Les entreprises étant peu enclines, en termes de charges, à prendre un contrat de professionnalisation, Christopher a toutefois su convaincre le recruteur grâce à une bonne préparation.