Start-up Challenge 2018 : Interview Equipe MBway Rennes - Actualités Rennes - MBway
actusuc10

Start-up Challenge 2018 : Interview Equipe MBway Rennes

 

La finale du Challenge Start Up 2018 s’est déroulée le 16 mars dernier à Lyon, campus vainqueur du challenge 2017. L’occasion pour nos 4 finalistes Marie, Nicolas, Florent et Antoine représentants(es) du campus MBway Rennes, de partager leur expérience sur cet événement majeur de leur formation.

 

  • Vendredi 16 mars 2018, vous avez participé à la finale nationale du CSU 2018, après quelques jours de réflexions, quel bilan pouvez-vous dresser quant à votre participation à cet événement ?

Antoine LE HUEROU (M2 Marketing Communication Digitale) : « avoir la chance de participer à un tel projet dans le cadre de notre cursus, fait que nous ne ressortons pas avec le même diplôme, ni avec la même expérience. C’est également dans le cadre de cette finale l’occasion de se confronter aux autres campus et ainsi de se comparer. »

 

Marie ROCHER et Florent GASQUERES (M2 MCD) : « Finalement, nous pouvons nous apercevoir du niveau d’exigence demandé à Rennes par tous les intervenants et direction pédagogique notamment en termes d’échéances rythmées dans l’année, des livrables à produire, un challenge régional organisé dans les mêmes conditions que celui du national. »

 

MBway Rennes fait le choix depuis plusieurs années d’articuler les cursus de formation de nos étudiants en intégrant pleinement ce projet entrepreneurial dans la pédagogie à dispenser. Dès le démarrage de la 2ème année du MBA, au mois de septembre, les étudiants des filières MCD, MGP (Management Gestion des Patrimoines), MCE (Management Commerce et Entrepreneuriat) sont « immergés dans leur projet CSU au cours d’une semaine dédiée. Objectif : trouver l’idée du projet à la fin de la semaine (dixit Elodie MARTIN-COUAPEL, Responsable Pédagogique MBway Rennes).

 

  • Si nous devions comparer votre projet au podium de ce challenge, que vous a-t-il manqué ?

Florent : « Bien que le squelette de notre présentation fût de bonne qualité, nous n’avons pas su être suffisamment convaincants. La difficulté de ce concours réside dans le fait de sensibiliser un jury pas totalement acquis à notre cause et convaincu du bien-fondé de notre projet, juste une question de sensibilité. »

 

Mireille FIXOT (Directrice MBway Rennes) tient à préciser que : « Même si le désarroi des rennais est à la hauteur de leur classement, ils ont su être très performants dans les réponses apportées au jury après leur présentation et rebondir dans une situation de stress importante en lien avec les enjeux du Challenge Start Up. Ils ne se sont pas laissés déstabiliser pour autant. Cela montre tout le chemin parcouru depuis le démarrage de leur formation. Nous sommes d’autant plus admiratives avec Elodie, de l’énergie dépensée autour de ce projet. Cependant les mises en scène et les scénarisations des autres groupes ont été meilleures. A travers cet exercice structurant pour les étudiants lorsqu’ils passent devant un jury de professionnel, le réseau MBway recherche de la spontanéité de la part des candidats afin qu’ils puissent livrer le fond de leur pensée. »

 

  • Participer à une finale nationale après avoir remporté le challenge régional du mois de février, cela se prépare. Comment vous êtes-vous organisés pour être dans les temps ?

Nicolas FOUASSIER (M2 MGP) : « Actuellement, nous sommes tous les 4 en alternance et répartis géographiquement entre Rennes, Saint Malo, Saint Brieuc et Vannes. À l’issue de la finale régionale, nous nous sommes tout de suite remis au travail tout en sachant que nous devions apporter des modifications à notre projet : remodelage du dossier, travail plus poussé de tout l’aspect comptable, amélioration du power point de présentation, ajout d’une revue de presse, d’une plaquette commerciale. Nous avions également réalisé une maquette, il a donc fallu prévoir et organiser son transport jusqu’à Lyon. Ce projet représente un gros investissement personnel en termes de temps. Pour cela, nous avons échangé par Skype, email et autres moyens de communication à distance.

Nous avons également pu compter sur l’accompagnement de nos formateurs : Françoise MÉNARD, Florence LEROUX, Élodie MARTIN COUAPEL et Alexis DESJARS.

Nous avons tous finalement survécu au projet ! même si cela a demandé beaucoup de travail et d’investissement. »

 

A travers la réalisation de ce projet, nous avons été challengés à la fois sur notre capacité à entreprendre un projet d’envergure, mais aussi sur le fait de ne pas décevoir en représentant le campus de Rennes. (Florent)

 

Participer à un tel événement, cela tisse des liens au sein même du groupe d’autant plus que l’équipe de direction et l’équipe pédagogique nous ont accompagné et nous ont mis dans un confort optimal notamment à l’hôtel. Ainsi, nous nous sommes concentrés uniquement sur notre prestation. 

 

  • Le Challenge Start Up, l’un des outils pédagogiques fondateur de l’enseignement MBWAY, quel en est l’objectif ?

Mireille FIXOT (coordinatrice nationale du réseau MBway) : « Le Challenge Start Up du réseau MBway est le concept d’un projet emblématique d’expertise pour l’ensemble des filières de formation (MGP, MCD, MCE). L’objectif est de pousser les étudiants vers l’innovation et à minima, de rechercher un caractère de différenciation permettant de créer un avantage concurrentiel. Cette projection sur 3 années d’exercice doit permettre de vivre une expérience entrepreneuriale dans le sens patrimonial et pérenne. En aucun cas cet exercice ne peut être abordé comme de l’opportunisme économique. Quel que soit le résultat, le Challenge Start Up doit être vécu comme une réelle expérience de vie permettant de conforter son cursus professionnel. »

 

  • Qu’en est-il aujourd’hui de votre projet ? Souhaitez-vous y donner suite ? Comment, pourquoi ?

La déception passée, nous souhaitons présenter notre projet à des investisseurs afin d’obtenir un retour sur sa faisabilité ou non. Nous sommes persuadés qu’avec « l’E-Sport Center », nous abordons un domaine porteur.

Mais nous gardons à l’esprit qu’avant tout nous devons terminer notre 2ème année de MBA afin d’obtenir notre titre. Nous souhaitons également nous appuyer sur la présence de nos formateurs pour nous conseillers dans la réalisation de ce projet.

 

  • L’entrepreneuriat, participer à une telle expérience, est-ce que cela vous donne de nouvelles idées, des envies particulières ?

Au lancement du challenge START UP, l’idée de créer notre propre entreprise nous paraissait assez lointaine. Aujourd’hui, le fait d’avoir participé à la finale nationale et d’avoir des retours positifs, c’est plutôt encourageant.

A travers la réalisation de ce challenge, le réseau a une vraie volonté d’associer MBway et entreprenariat. Force est de constaté qu’aujourd’hui, 31 diplômés des écoles ont réussi à créer leur propre business ou bien sont associés dans une entreprise, cela concerne notamment deux anciens étudiants rennais. (Mireille FIXOT)

Participer à de tels projets pour nos étudiants permet avant tout de développer leur appétence au projet de création d’entreprise. Le Challenge Start Up est avant tout un accélérateur de projet pour les étudiants du réseau MBway.

A Rennes plus particulièrement, chacun des groupes a pu être accompagné par des formateurs engagés soucieux d’inculquer une forme de déontologie en développant des valeurs utiles et nécessaires au développement du « moi professionnel ».