Nadia Rames, enseignante à MBway Toulouse, partage son expérience des cours à distance - Actualités Toulouse - MBway
vignette-rames

Nadia Rames, enseignante à MBway Toulouse, partage son expérience des cours à distance

Intervenant en développement personnel à MBway Toulouse, Nadia Rames partage son point de vue concernant l'enseignement à distance.

Comment vivez-vous votre confinement ?

La situation est très paradoxale !

Confinement… et à la fois période extrêmement intense : beaucoup de travail pour réadapter les cours, se former aux outils. Stress de devoir s’adapter (très vite), sentiment parfois de se jeter dans le vide, accepter de vivre l’expérience, se lancer, même si l’on ne se sent pas toujours prête, oser... et à la clé un sentiment de satisfaction de s’être dépassée et donc d’avoir évolué.

Confinement… et pour autant, sentiment d’être entrainée, portée et soutenue. Tout va plus vite. En écho à l’hyper-réactivité et à  l’enthousiasme des acteurs du plan de continuité pédagogique, nous sommes obligés d’être dans l’action.

Confinement… mais communication accrue, contacts et échanges permanents (en ligne naturellement) avec les personnes ressources, toutes mobilisées et présentes pour nous. Je ressens aussi beaucoup de bienveillance, chacun collabore à son niveau.

En résumé, c’est une expérience qui s’avère très fédératrice et stimulante humainement, qui génère ou renforce un sentiment d’appartenance. C’est une période intense en termes d’activité, et enfin très enrichissante d’un point de vue intellectuel.

Pouvez-vous décrire le dispositif mis en place dans le cadre des cours à distance ?

Le dispositif réside principalement dans l’utilisation généralisée de « Teams » qui permet d’animer nos cours sous forme de vidéo conférences, avec la possibilité de transmettre, échanger des documents.

Nous avons été très bien guidés par la responsable pédagogique qui très rapidement, voire de façon anticipée, s'est mise en contact avec nous et nous a régulièrement tenus informés. L’information est capitale dans ce type de crise, et celle-ci a été particulièrement bien gérée, à tous les niveaux (DG nationale, DG locales, Responsable pédagogique).

La prise en main de Teams s’est effectuée par le biais de webinaires auxquels nous avons pu nous inscrire.

Comment vous êtes-vous adaptée à la classe en ligne ? Quels sont vos ressentis face à cette nouvelle manière d’enseigner ?

L’adaptation a été relativement aisée. Je trouve cette pratique très intéressante, cela oblige à aller à l’essentiel. Par contre, lorsque l’on expérimente cette méthode d’enseignement il est indispensable d’adapter ses pratiques pédagogiques et outils, mais les possibilités sont tellement vastes ! Pour ma part je trouve cela c’est très ludique, créatif et grisant de découvrir ou concevoir de nouveaux outils, d’autant que la technologie nous offre tant de possibilités.

Cela prendra un peu de temps, mais quelle satisfaction de voir nos cours se perfectionner de jour en jour. Je crois sincèrement qu’il y aura un avant et un après, que nos pratiques ne seront plus du tout les mêmes après cette crise.

Mise en situation : les étudiants doivent sélectionner la réponse la plus adaptée via un formulaire Forms.

Ici, la classe est très partagée entre la réponse A et la D. La question est reprise avec l'ensemble des étudiants.

Quels conseils donnez-vous aux étudiants pour réussir leur année dans ce contexte inédit ?

Plus que jamais, investissez la part de travail personnel qui vous est demandée. Référez-vous aux supports de cours transmis par les enseignants, mais aussi aux ouvrages, articles, liens internet. Lisez toutes les ressources communiquées.

N'hésitez pas à nous contacter, nous solliciter si besoin : ne restez surtout pas avec un doute.

Je vous encourage à agir en tant que « promotion apprenante », à l’instar de ce que l’on nomme entreprises ou organisations apprenantes, c’est-à-dire être dans l'échange, le partage.

Jeu de rôle en ligne avec les MBA 2 Management International Business.