Jérémie Muselet, intervenant MBway, partage son expérience des cours à distance - Actualités Lille - MBway
glenn-carstens-peters-npxxwgq33zq-unsplash

Jérémie Muselet, intervenant MBway, partage son expérience des cours à distance

Jérémie Muselet est intervenant en achat-distribution international(e) sur le campus MBway de Lille :

 

  • Comment se passe votre confinement ?

Plutôt bien, j'ai déjà vécu ce type de situation à l'étranger dans d'autres contextes je sais que ça peut durer : il faut le prendre comme une opportunité.

Je sors évidemment moins qu'avant par contre j'ai le sentiment d'aider ou d'être davantage présent pour mes proches mais parfois aussi pour des inconnus.

 

  • Quel est votre ressenti sur les cours à distance ?

Cela ne change pas fondamentalement le métier : transmettre et faire grandir sont toujours d'actualité.

En revanche, la façon d'aborder les sujets doit être revue.

Les étudiants doivent s'adapter notamment par rapport à ce que l'on leur demande. Vous imaginez bien que quand on a Google sous la main, la tentation de vouloir s'en servir est constante, il faut donc être créatif dans les sujets abordés et les exercices demandés.

 

  • Comment vous êtes-vous adapté(e) aux cours à distance ? Quelles sont vos « routines » lorsque vous avez une journée de cours à distance ?

Dans le cadre de ma profession, je travaille déjà beaucoup à distance donc j'ai toujours les mêmes rituels (rythme, liste de choses à faire, conf call, meeting rooms...)

Ce qui a fondamentalement changé en termes de pédagogie, c'est que l'on doit être plus dans l'interaction : aller chercher les élèves ne suffit pas : depuis le début du confinement je me suis mis un seul nouvel objectif : C'est important de déterminer si l'élève a écouté ou non,

Je contrôle donc systématiquement ce que l'élève a retenu au travers qu'un petit quizz "noté" en fin de cours. Cela permet aussi de les mettre en conditions réelles (comme en classe) et de favoriser ainsi leur apprentissage.

 

  • Quels sont les avantages et les inconvénients du « campus connecté » ? Avez-vous des difficultés, des bonnes surprises et des anecdotes à partager ?

- Les avantages sont nombreux : respect des calendriers scolaires avec aucun décalage de date pour les examens, monter le niveau d'analyse (à distance toutes les ressources sont disponibles, on ne demande pas un copier-coller lors d'une évaluation, mais réellement une capacité à analyser et synthétiser en s'appuyant sur des connaissances et sur son expérience)

- Les inconvénients : les étudiants craignent peut-être un manque d'anonymat durant les évaluations, mais un professionnel fait abstraction de l'identité du candidat, autrement il n'a pas sa place. Certains sont dans des zones mal couvertes en internet, mais la solidarité s'organise toujours entre eux : des groupes se créent pour diffuser les ressources.

 

Ma plus belle surprise a été de me rendre compte que mon cours était un moyen de rompre l'isolement : je pensais que cela ne concernait que les personnes d'un certain

âge, mais finalement l'isolement n'a pas d'âge et j'ai eu le sentiment que mon cours permettait un lien avec le monde extérieur, une sorte de "sortie virtuelle" permettant de lutter contre l'ennui, de partager, d'échanger et surtout d'écouter. Sincèrement je ne m'y attendais pas.

 

  • Avez-vous des conseils à donner aux autres étudiants ou intervenants ?

- Avoir des rituels quotidiens : se lever à heure fixe, s'habiller comme à l'habitude, respecter des temps de pause, faire de l'exercice, apprendre de nouvelles choses, travailler comme à l'habitude, bref ne pas se laisser aller, pour ne pas être perturbé lorsque la situation redeviendra normale.

 

- Appréhender autrement l'information : s'éloigner des réseaux sociaux ou des chaines d'information en continue, pour protéger son moral et ne garder que les belles histoires.

 

- Pour les intervenants j'adore ce qui a été mis en place au niveau de MBway à savoir une réunion informelle régulière pour échanger nos retours d'expérience : j'apprends beaucoup à mon tour, j'invite ceux qui en ont la possibilité de le faire comme nous.