Interview de Jean-Christophe Coevoet
mini-photo-jc-coevoet

MBA Commerce & Entrepreneuriat MCE, Interview de Jean-Christophe Coevoet – Créateur et Gérant de la société TEXIOM

  • Quel est votre parcours ?


J’ai une formation d’ingénieur de l'école Centrale Paris, mais je n’ai jamais exercé le métier d’ingénieur. J’avais depuis très longtemps l’envie de créer ma propre entreprise mais j’ai d’abord voulu me donner toutes les chances possibles avec cette formation. Aujourd’hui, je me positionne comme un ingénieur « ouvert » puisque je suis passé par différents secteurs d’activités avant de créer mon entreprise.
J’ai débuté ma carrière en tant que Chef de Produit chez Orange. J’y ai découvert la gestion d'équipe, le management et la logistique.
J’ai ensuite intégré Leroy Merlin comme Chef de Projet. Pendant 4 ans j’ai mené un gros projet d'évolution du site ce qui m’a permis d’acquérir des compétences en gestion du changement. Suite à cela, j’ai évolué vers un poste Acheteur/Chef de Produit. J’ai notamment mis en place un plan d’action pour la gestion des achats sur 5 ans.
Enfin, le 1er Janvier 2012 j’ai crée ma propre entreprise, Texiom. C’est un projet que j’avais préparé depuis longtemps avant de le concrétiser.

 

 

  • Quelles sont selon vous les étapes à respecter pour créer son entreprise ?


Tout d’abord, il faut bien préparer son projet avant de se lancer dans la création de son entreprise. Il faut savoir s’entourer des meilleurs pour qu’ils vous apportent leurs compétences, se montrer malin et ne pas hésiter à « troquer ses compétences » pour bénéficier de celle des autres. Cette préparation est indispensable pour que le processus se passe de manière très rapide.
Ensuite, il ne faut pas que l’argent se positionne comme un problème, il est possible de trouver des accompagnements et des subventions à condition de bien se préparer et de savoir s’appuyer sur les réseaux d’entrepreneurs.
Enfin, il ne faut surtout pas cacher son idée de peur de se la faire voler. Le fait de la partager va vous permettre de la faire évoluer, de l’affiner et de la faire grandir.

Créer son entreprise est un projet passionnant mais très exigeant, il faut prendre conscience de ses limites mais ne pas s’arrêter à une seule chance. Si un premier projet ne fonctionne pas, cela ne signifie pas qu’un second ne fonctionnera pas.
L’un des moteurs dans cette aventure sont les victoires remportées tout au long du processus (les premières ventes par exemple). Il faut s’appuyer et capitaliser sur celle-ci pour continuer d’avancer.

 

 

  • En quoi l’ouverture internationale permet-elle de se démarquer sur le marché de l’emploi ?

Il y a plusieurs avantages à l’ouverture internationale :
> Assumer des prix de consommation bas
> Permettre une visibilité rapide
> Valoriser sa force de vente avec de nombreux points de vente, ce qui permet de faire du volume rapidement

 

 

  • Quelles sont vos attentes lorsque vous recrutez un élève en alternance ?


J’attends de lui qu’il soit motivé et très curieux pour être autonome rapidement. La curiosité est très importante pour trouver sa position dans l’entreprise. Ensuite, l'étudiant doit avoir envie de découvrir et d’apprendre des choses qui ne sont pas de son registre. Enfin, il doit faire preuve d’autonomie et être force de proposition. Il ne doit pas hésiter à nous apporter sa vision qui est très intéressante pour nous qui sommes dans le projet depuis très longtemps.