Interview Cristele Gravoille, intervenante MBA Supply Chain & Achats - Actualités Nantes - MBway
vignette-site-internet-15

Interview Cristele Gravoille, intervenante MBA Supply Chain & Achats

MBway Nantes ouvre une nouvelle formation : le MBA Management de la Supply Chain et des Achats dès la rentrée 2020.

Cristele Gravoille, intervenante sur cette formation répond à toutes vos questions !

 

  • Pouvez-vous vous présenter ? (Votre parcours)

J’ai démarré en région parisienne, sur un poste d’administration des ventes service client à l’export. Puis je suis arrivée à Saint-Nazaire en tant que responsable ADV service client export à nouveau. Je me suis occupée également de toute la partie prévision de production par rapport aux ventes. En suite l’entreprise a fermé, je suis donc partie aux Chantiers de l’Atlantique où j’ai encore travaillé sur la partie service client pendant quelques années. Puis mon poste a été supprimé donc j’ai pris un poste d’acheteuse pendant 7 ans (aux Chantiers de l’Atlantique). J’ai repris des études en continu à l’âge de 42 ans, un Master Achat, et j’ai ensuite quitté les Chantiers de l’Atlantique pour prendre la responsabilité d’un service Achat et Supply.

 

  • Vous allez animer des modules de formation pour la filière Supply Chain au sein de l’école MBway NANTES, qu’est-ce qui vous a donné envie d’intervenir au sein de l’école ?

J’ai senti une école plutôt dynamique avec une offre de formation qui me semble adapté au marché, aux besoins des entreprises aujourd’hui. Et personnellement, ce qui me plait dans la formation c’est de pouvoir transmettre tout ce que j’ai pu vivre, apprendre, mes connaissances, mon expérience…Mais aussi cette notion d’importance du savoir être, c’est vraiment quelque chose que j’ai envie de transmettre parce que ça me semble essentiel. J’ai pu le voir en tant que manager d’équipe.

 

  • D’après vous quels sont les points fort d’une formation supply chain et achats ?

Pour moi une formation Supply Chain & Achats c’est choisir une formation qui répond à un besoin des entreprises aujourd’hui. Dans le secteur industriel on se rend compte que la partie Supply a pris de l’ampleur et c’est vraiment un des axes de création de valeur essentiels aujourd’hui. Optimiser les flux dans l’entreprise, que tout soit fluide de l’amont à l’aval, c’est-à-dire du fournisseur au client, c’est s’assurer d’une pérennité de la clientèle à travers la fiabilité des délais et c’est maintenir son avantage concurrentiel sur le marché. Ça me semble vraiment essentiel.

 

  • Quand on fait une formation Supply Chain & Achats en MBA, quelles études peut-on avoir fait avant ?

Je pense qu’il n’y a aucune incompatibilité. On peut très bien venir d’un cursus technique comme d’un cursus commercial au préalable puisque la Supply Chain correspond à des métiers transverses dans l’entreprise. Toute expérience préalable est bonne à prendre puisque ces métiers de la Supply Chain et des Achats touchent toute l’entreprise. C’est-à-dire qu’on peut travailler aussi bien sur la partie commerciale avec le travail sur l’expression des besoins, sur la partie logistique, la partie technique… donc pour moi rien n’est incompatible.

 

  • Quels sont les débouchés métiers ?

Ils sont nombreux. On peut avoir toute la partie logistique transport, mais aussi toute la partie gestion des approvisionnements, relations fournisseurs. Comme je le disais, ça va de l’amont à l’aval, c’est-à-dire qu’on part du fournisseur et on va jusqu’au client donc ça peut aussi être tout ce qui est prévisions de production en lien avec les besoins. C’est vraiment très large, à mon sens, ça offre énormément de possibilités.

 

  • Pourquoi faire un métier dans ce secteur d’activité ? Quels en sont les avantages ?

Il y a énormément de métiers qui touchent à la Supply, donc il y a beaucoup de débouchés entreprise au jour d’aujourd’hui. Ce sont des métiers qui nécessitent de plus en plus de compétences, et je pense qu’effectivement ce sont encore des métiers qui sont peu connus malheureusement. Alors que les entreprises ont de gros besoins et on sait qu’il y a énormément de postes qui ne sont pas pourvus, notamment dans le transport. Après il y a toute la gestion des plateformes logistiques et il y a énormément de mouvance technologique sur ces métiers-là. Sur la partie gestion d’entrepôt avec l’installation d’entrepôts énormes etc. donc il y a besoin de compétences aussi à cet égard.

 

  • Quels sont les points forts des métiers associés à Supply Chain Achats ?

Ce sont des métiers qui nécessitent d’avoir une vision globale, périphérique dans l’entreprise à la fois en interne et en externe. Je pense que justement ça en fait des métiers riches parce qu’on a énormément de relations tant en interne qu’en externe. La nécessité aussi d’avoir une bonne capacité d’organisation, une bonne agilité, d’avoir ces compétences là au jour d’aujourd’hui, et justement je vous parlais de savoir-être tout à l’heure, ces compétences qu’on a intrinsèquement ou que l’on développe qui sont essentielles sur ces métiers.

 

  • Peut-on donner une échelle de salaire ?

On peut démarrer au SMIC selon les métiers par contre il y a un potentiel d’évolution en fonction de la technicité du métier : quand on parle tout à l’heure de gestion d’entrepôts, de technologie, d’intralogistique, ces métiers qui se développent énormément. Lorsque l’on a une compétence clé on peut atteindre des salaires de peut être 60k, 80k peut être 100k quand on arrive en haut du haut.