Accueil  /  MBway Alumni  /  Erwan

Erwan

Co-fondateur de SMS'S - Madagascar

Promotion 2014

Erwan

Co-fondateur de SMS'S - Madagascar

MBA MCE



Erwan, étudiant à MBway Rennes de 2012 à 2014, est aujourd’hui diplômé du titre Management du Développement Commercial. Au cours de sa dernière année d’études à MBway Rennes il s’est positionné professionnellement dans le cadre d’un challenge relatif à la création d’entreprise. En relevant le défi MBway, Erwan a mûri puis concrétisé son projet et est aujourd’hui entrepreneur social, Co-fondateur de SMS'S et Responsable du Développement Commercial & Partenariats à Madagascar.

 

Comment a évolué le projet, de l’idée à la mise en place ?      
" L’idée était de révolutionner le marché traditionnel de la Spiruline (micro-algue, extrêmement riche en protéines, fer, en béta-carotène, minéraux et oligo-éléments, étudiée par les gouvernements pour éradiquer la faim dans le monde), tant à Madagascar qu'à l'étranger, afin de lutter durablement contre la malnutrition.
La mise en place a débuté par une très longue analyse générale de la situation socio-économique et culturelle de Madagascar puis, sur ces mêmes critères, une autre analyse s'est effectuée avec le filtre "et la Spiruline dans tout ça ?"
"

Avez-vous rencontré des points de blocage ?  
" Les points bloquants ont été repérés par diverses actions menées entre 2008 et 2014 et ont pu finalement être levés durant la période du projet de création d'entreprise à MBway Rennes. Ces blocages étaient d'ordre socio-culturel, technologique et bien évidemment économique. "

Quelles ont été les satisfactions dans le pilotage de ce projet ?
" La plus grande des satisfactions est le bon timing et la motivation des membres du projet. De plus, le cadre de création d'entreprise proposé par MBway Rennes correspondait parfaitement aux attentes du démarrage d'un projet tel que celui-ci afin de servir de plateforme de lancement et de mini "crash-test". "
 

Qu’en est-il de la motivation des membres du projet ?
" Depuis 2002, date du 1er lancement des bassins de production de Spiruline, l'équipe a su se montrer optimiste à propos du développement de la Spiruline comme moyen de lutte local et durable contre la malnutrition et l'extrême pauvreté. Bien que les enjeux soient de taille, la motivation aurait très bien pu fléchir car cette activité n'a jamais été rentable au point de pouvoir en faire une activité principale. "

Quel bilan tirer des actions menées jusqu’ici ?

" Le projet est né en 2008. Les difficultés et les solutions sont intervenues à plusieurs niveaux entre 2009 et 2014 :

  • la production,
  • la distribution sociale,
  • la commercialisation,
  • la gestion de l'équipe sur place à partir de l'étranger

Le bilan de ce post-lancement de projet innovant est par conséquent positif.
C'est au cours de la dernière année de MBA 2 Management du Développement Commercial à MBway Rennes que le projet s'est finalement concrétisé sous la forme d'un Business Plan synthétique des actions réalisées permettant de mettre en évidence les leviers nécessaires au lancement et au développement du projet.
"

Quel est votre projet professionnel ?
" Depuis 2008, mon projet professionnel a toujours été clair. Mes études ainsi que mes stages ont été sélectionnés dans le seul but de pouvoir devenir un entrepreneur social doté du meilleur couteau suisse qui soit afin d'entreprendre à Madagascar et en Afrique.
Au cours de mon parcours, j'ai également pu prendre conscience des opportunités entrepreneuriales existantes en Europe, aux USA et en Asie. Cependant, je ne passerai à autre chose qu'après avoir finalisé ce 1er projet qui a dicté mon parcours.
"

Où en êtes-vous aujourd’hui ?
" Je suis à Madagascar depuis près de 2 mois en train de mettre en place le concept innovant qui est à la base du projet de développement de Spiruline.
Depuis mon arrivée, le bilan est plus que positif. Seule difficulté : le budget permettant de faire avancer le projet plus rapidement. J’avais anticipé cette contrainte ;  je suis d’ailleurs venu pour matérialiser le projet, recueillir des données du terrain et finaliser le Business Plan avec une vision plus réaliste. La conclusion est sans appel, ce projet doit être mis en place à grande échelle dès le début de l'année 2015. 
"


Partagez