bannnière-A-BOYER-

Anthony , Ressources Humaines

Responsable Ressources Humaines, Lyon

Être alternant.e nous permet d'acquérir de l'expérience sur la durée. Dès notre sortie d'école, nous sommes prêts à travailler pleinement en entreprise !

 

Anthony,  diplômé d’un MBA Management des Ressources Humaines en 2019 et actuellement Responsable Ressources Humaines pour le Groupe La Poste, revient sur son parcours au sein de notre Business School.

 

Pourquoi as-tu choisi de t'orienter dans le domaine des Ressources Humaines ?

« La filière RH, de part ses métiers, ses missions, ses responsabilités et son importance dans une entreprise correspondait à la voie professionnelle que je souhaitais emprunter. Selon moi, nous sommes un pilier et un bras droit pour un.e directeur.rice, un lien permanent entre les managers et les salarié.e.s. J'ai connu MBway lors du salon de l'Étudiant mais aussi et surtout par d'ancien.ne.s collègues qui ont suivi des formations dans cette école. Le MBA Management des Ressources Humaines répondait à mes recherches et était totalement en adéquation avec les missions que je réalisais déjà à travers mes fonctions en alternance. »

 

Que retiens-tu de ta formation à MBway et de l'alternance ?

« À MBway, les intervenant.e.s sont de réel.le.s professionel.le.s, avec de réelles expériences qui peuvent être mises en appui lors des cours. Nous sommes considéré.e.s, à notre tour, davantage comme des professionnel.le.s, que des étudiant.e.s. Tout au long de notre cursus, MBway Lyon nous aide et nous accompagne dans nos démarches, notamment dans notre recherche d'alternance si besoin, et fait également un suivi régulier avec nos tuteurs et tutrices en entreprise. Être étudiant.e à MBway permet aussi d'élargir son réseau, et d'avoir les clés pour le développer. Être alternant.e nous permet d'être salarié.e d'une entreprise, d'enrichir nos connaissances et compétences, et d'acquérir de l'expérience sur la durée. »

 

Quels conseils donnerais-tu aux étudiant.e.s actuel.le.s pour obtenir leur MBA ?

  • Sans surprise : le travail. À titre personnel, ce qui selon moi m'a grandement aidé, sont les travaux de groupes qui permettent le partage de connaissances.
  • Ne pas attendre Février-Mars pour débuter la réalisation de son Mémoire en pensant que le temps devant nous est encore long : nous sommes toujours rattrapé.e.s par nos missions en entreprises, les révisions, les différentes évaluations ...
  • L'entraide : ce qui a porté ses fruits avec mes camarades de promotion était de réserver un créneau chaque semaine en groupe, pour dans un premier temps avancer sur notre Mémoire et dans un second temps consacrer une partie de notre rendez-vous à la révision de nos partiels.