Contrat pro ou contrat d'apprentissage - Actualité lyon - MBway
businessman-working-with-documentation-at-desk

Contrat pro ou contrat d'apprentissage ?

Doucement la fin d'année approche, et nombreux.ses sont les étudiant.e.s qui commencent à se poser la question de la prochaine étape de leur parcours. 

De plus en plus font le choix de poursuivre leurs études en alternance. Il est vrai que la formule propose de nombreux avantages : étudier en étant salarié.e, compléter l'enseignement théorique par de l'application concrète en entreprise, arriver sur le marché du travail avec une première expérience professionnelle...

Comme 485 800 jeunes, vous avez fait votre choix. Ce MBA spécialisé que vous aimeriez tant obtenir vous allez le faire en alternance. Maintenant au travail. Faire ce choix nécessite un peu de préparation. 

1. Trouver votre formation

Il existe une multitude de formations proposées en alternance sur des niveaux équivalents au BAC +5 en fin de parcours. 

La première chose que vous devez faire, c'est donc choisir l'école et la formation que vous voulez suivre. Pour cela n'hésitez pas à échanger avec les différents établissements qui organisent de nombreuses portes ouvertes permettant de découvrir leurs offres. 

Pour tout savoir sur l'agenda des événements de MBway Lyon, c'est par ici

Seconde étape, vous renseigner sur les formations. En effet, toutes les écoles ne vous proposeront pas de titres certifiés par l'Etat (vous permettant d'avoir une équivalence de diplôme). Vous devez donc bien vous renseigner. Chez MBway, nous avons à cœur de proposer à nos étudiant.e.s alternant.e.s une formation de qualité certifié par des titres RNCP de niveau 7 sur l'ensemble de nos MBA spécialisés.

Enfin dernier critère décisif, l'accompagnement que vous proposera l'école vis-à-vis de votre recherche d'alternance. Pour en savoir plus à ce sujet, nous vous invitons à découvrir ce que notre équipe met en place pour vous

2. Comprendre la différence entre contrat de professionnalisation et contrat d'apprentissage

C'est en effet une étape clé. Durant votre recherche d'alternance vous allez vite vous rendre compte que toutes les entreprises ne proposent pas le même type de contrat aux alternant.e.s. Pour vous aider à comprendre les différences entre ces deux contrats, MBway Lyon vous explique les caractéristiques de chacun. 

Le contrat de professionnalisation 

Il a pour but d'acquérir une qualification professionnelle reconnue (un diplôme ou un titre professionnel enregistré dans le Répertoire national des certifications professionnelles RNCP) ; un certificat de qualification professionnelle (CQP) ; une qualification reconnue dans les classifications d’une convention collective nationale.

Seuls les employeurs assujettis au financement de la formation professionnelle continue peuvent proposer ce type de contrat. L'État, les collectivités territoriales et les établissements publics administratifs ne peuvent pas conclure de contrats de professionnalisation. 

Pour qui est ce contrat

  • Les jeunes âgé.e.s de 16 à 25 ans
  • Les demandeurs d’emploi âgés de 26 ans et plus
  • Les bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA), de l’allocation de  solidarité spécifique (ASS) ou de l’allocation aux adultes handicapés (AAH)
  • Les bénéficiaires de l’allocation de parent isolé (API) dans les DOM et les collectivités de Saint-Barthélemy, Saint-Martin et Saint-Pierre-et-Miquelon
  • Les personnes ayant bénéficié d’un contrat aidé

Le contrat d'apprentissage

A la différence du contrat de professionnalisation, le contrat d’apprentissage s’inscrit dans le cadre de la formation initiale. Il a a pour but d’obtenir un diplôme d'État (CAP, BAC, BTS, Licence, Master,…) ou un titre à finalité professionnelle inscrit au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP), dont l’ensemble des titres professionnels relevant du ministère chargé du Travail.

C’est un contrat de travail, signé entre un employeur du secteur privé, associatif ou public et un étudiant de 16 à 30 ans. Ce dernier alterne durant son contrat présence en entreprise et présence en cours; c’est à dire en centre de formation d’apprentis (CFA) ou lycée professionnel, public ou privé.

Pour qui est ce contrat

  • Les jeunes âgé.e.s de 16 à 29 ans révolus
  • Certains publics peuvent entrer en apprentissage au-delà de 29 ans révolus : les apprentis préparant un diplôme ou titre supérieur à celui obtenu, les travailleurs handicapés, les personnes ayant un projet de création ou de reprise d’entreprise et les sportifs de haut niveau

Différence entre ces contrats

La rémunération

Principalement c'est la rémunération qui va différer entre ces contrats. Vous pouvez retrouver l'ensemble des grilles salariales des alternants sur le site du Ministère : www.alternance.emploi.gouv.fr

L’alternant(e) ayant signé un contrat pro est considéré(e) comme plus présent dans l’entreprise qui l’accueille et est souvent plus âgé que ses confrères apprentis, et reçoit donc un salaire plus conséquent qu'eux.

Mais ce n’est pas tout. Sinon ce serait trop facile. L’apprenti bénéficie lui, en revanche, d’une exonération plus importante des charges socialesLe salaire net se rapproche donc grandement du brut. Pour les contrats de professionnalisation, la différence avoisine plutôt les 20%.

Lien avec la formation

Autre différence notable, le temps passé en formation. Le contrat d’apprentissage prévoit  en effet une formation au sein d’un centre de formation d’apprentis (CFA). Sa durée correspond au temps nécessaire à la validation du cycle de formation prévu par l’établissement scolaire. L’entreprise doit alors désigner un « Maître d’apprentissage » qui sera responsable de la formation pratique de l’apprentis. Il jouera un rôle clef dans son parcours en s’impliquant dans le suivie de la préparation du diplôme en lien avec le CFA.

Le contrat de professionnalisation, lui, prévoit également le partage du temps de l’employé entre l’entreprise et l’établissement de formation. La durée de la formation est comprise au minimum entre 15% et 25% de la durée totale du contrat, sans pouvoir être inférieure à 150 heures. Ici pas de maître d’apprentissage mais un tuteur qui assure l’accompagnement du salarié durant son contrat.

La poursuite d'études

Vous souhaitez continuer vos études après votre alternance ? N’hésitez plus, le choix est simple : le contrat d’apprentissage. Il vise l’obtention d’un diplôme de l’enseignement secondaire ou supérieur. Autrement dit, il a été créé pour compléter un cursus scolaire. C’est une formation diplômante.

De l’autre côté, le contrat de professionnalisation, comme son nom l’indique, a été créé pour aider les jeunes de moins de 26 ans sans qualification particulière, à trouver plus simplement un emploi. Après une alternance avec ce type de contrat, reprendre ses études sera plus compliqué qu’avec l’autre contrat. C’est une formation qualifiante.

 

Vous l'avez vu, il existe quelques variantes en fonction du contrat choisi. Parfois l'entreprise vous l'imposera, dans d'autres cas vous pourriez avoir votre mot à dire sur la typologie du contrat désiré. Dans tous les cas, gardez bien en tête que peu importe le contrat sous lequel vous ferez votre alternance, cela vous apportera beaucoup. Alors si vous avez un projet d'alternance, on ne peut que vous recommander de foncer chez MBway Lyon !

 

Crédit photo Freepik