" Le capital humain est la toute première richesse d’une entreprise " Rémi, formateur - Actualité rennes - MBway
Vignette-MBWAY-(1)

" Le capital humain est la toute première richesse d’une entreprise "

Parce que nous ne parlons pas toujours assez des formateurs, véritables moteurs à la réussite de nos étudiants, zoom sur Rémi Malard, formateur à MBway Rennes ! 

Pouvez-vous vous présenter ? 

Directeur d'un centre de profit depuis 15 ans, manager d'équipe depuis 25 ans, passionné par le management avec un grand M, c'est avec plaisir et énergie que je tente de transmettre au sein de mon entreprise ainsi qu'aux étudiants de la filière Management International Business de MBway Rennes, les clés pour mieux comprendre et appréhender les enjeux du management d'équipe et du management des ressources humaines.

Autodidacte de formation, j'ai grandi en étant fidèle à mes valeurs, travail, engagement, abnégation....et à l'aube de la quarantaine, j'ai valorisé mes compétences au travers d'un Master en Direction & Management d'entreprise qui me permet, aujourd'hui, de partager mon savoir avec un public estudiantin.

Quelle est votre méthodologie de transmission d'apprentissage ?

Malgré quelques incursions dans le domaine théorique, technique, j'essaye d'apporter une touche très opérationnelle, très tournée terrain afin que la projection et le rapprochement avec la réalité des expériences vécues puissent faire résonance avec le quotidien de ces jeunes. En lien avec le cours et avec des situations concrètes en entreprise, nous alternons entre exercices individuels, ateliers collectifs, outils collaboratifs, apprentissage par le jeux....un rythme soutenu et qui nécessite un travail de fond préparatoire aux séances en présentiel.

J'entretiens une relation professionnelle avec mon groupe d'étudiants, de collaborateurs à collaborateurs, de manager sénior à managers juniors, emprunte de respect, d'exigence et de bienveillance. J'attends d'eux qu'ils se comportent en professionnels, dans une démarche apprenante et volontaire, qu'ils apportent aussi un regard critique, leurs visions afin de nourrir nos échanges et nos débats....la bonne humeur, les rires, les taquineries sont  naturellement les bienvenues et participent à créer une émulation collective, propice à la convivialité et fédératrice pour stimuler le groupe.

Selon vous, qu'apportent vos cours et vos expériences aux étudiants ?

Au-delà des objectifs définis par le contenu pédagogique propre à la filière, mon rôle est de préparer au mieux ces futurs professionnels afin qu'ils puissent assumer leurs responsabilités et qu'ils soient armés pour donner la pleine mesure de leurs potentiels. J'ai la conviction que la mission de formateur nécessite de l'agilité pour qu'elle soit en phase avec l'évolution sociétale, technologique, mais que nous devons aussi jouer un rôle de coach auprès des jeunes professionnels ! Nous devons aussi savoir changer de costume et nous transformer parfois en boussole, en jardinier, en co-pilote, en miroir.... Si nous voulons développer durablement l'autonomie et la prise de responsabilité de cette nouvelle génération de travailleurs.

Le capital humain, la première richesse d'une entreprise... votre dicton ?

Chacun et chacune aspirent à s'épanouir au sein d'un environnement professionnel qui fait sens, à évoluer au sein d'entreprises qui sauront valoriser et reconnaître l'engagement et l'apport de cette nouvelle génération....pour autant la réalité des premiers pas, l'immersion vécue en entreprise (stages, contrats d'alternance) peuvent générer de la frustration, de l'incompréhension  et sont souvent sources de tensions, de démobilisations ! J'ai la conviction que notre rôle d'intervenant est de faire le lien, de réduire ce fossé et d'ouvrir le champ des possibles à ces jeunes qui ne manquent jamais d'envie mais peuvent parfois être maladroits. Pouvoir libérer les énergies, arriver à les mettre en zone d'inconfort pour qu'ils progressent et intégrer que le capital humain est bel et bien la première richesse d'une entreprise et qu'ils y ont une place de choix dans un avenir proche....sont des défis  que je tente de relever avec chacun de mes groupes.

En cette période de crise, quel mot d'encouragement aimeriez-vous faire passer aux étudiants ?

Pour avoir souvent échangé avec mes groupes sur le contexte sanitaire actuel, j'ai bien conscience qu'être étudiant en ce moment n'est pas simple mais j'ai aussi envie de croire en demain et de leur transmettre la force nécessaire pour passer cette étape...dans quelques jours et pour la majorité d'entre eux, ils vont pouvoir breaker, retrouver les leurs et profiter d'un temps de décompression et de réconfort ! Alors accrochez-vous et ne lâchez pas. Bonne fête de Noël et prenez soin de vous.