Crise sanitaire et immobilier - Quel impact ? - Actualité - MBway
charles-forerunner-3fPXt37X6UQ-unsplash

Crise sanitaire et immobilier - Quel impact ?

Avec la pandémie Covid-19, le marché de l'immobilier change et le comportement des français aussi.

Les chiffres le montrent : 1 français sur 10 envisage un nouveau projet immobilier suite au confinement.

Selon les chiffres de l'IFOP (Institut d'Étude Opinion et Marketing), nous vous avons regroupé dans un article les 4 impacts principaux de la crise sanitaire sur le marché hyper concurrentiel de l'immobilier.

 

1. Le confinement a accentué le recourt au numérique dans les démarches immobilières

En effet, cette tendance se vérifie grandement dans l'intérêt croissant que portent les français pour les vidéos de présentation de biens immobiliers. Ainsi, entre mars et avril, ce pourcentage a gagné 5 points pour se situer à 14%. On remarque également l'avènement de la signature électronique puisque 13% des français s'y sont intéressés en avril 2020 contre 8% en mars dernier ; une progression importante qui reste à confirmer mais qui prouve l'accélération administrative de la gestion des agences.

 

2. Chez les vendeurs, le besoin de certitude et de réassurance à court terme s'accroît considérablement

Au sortir du confinement, 20% de vendeurs potentiels se sont déclarés intéressés par une offre d'achat ferme sous 48 heures ; c'est 6 points de plus qu'avant le confinement. Cet intérêt accru pour une vente rapide se manifeste d'autant plus en agglomération parisienne : 30% sont tout à fait intéressés, soit 12% de plus qu'en mars 2020.

 

3. Les français sont plus optimistes sur le contexte immobilier et sur leur situation personnelle

En mai, 45% des français ont jugé le contexte favorable aux achats immobiliers, soit une hausse de 9% depuis le premier jour du confinement.

 

4. Le télétravail s'est démocratisé

Il pourrait avoir une incidence sur les comportements immobiliers puisque 47% des actifs en poste déclarent pratiquer le travail à distance, alors qu'ils étaient 39% en mars dernier. Avec de plus en plus d'actifs qui ont fait l'expérience du télétravail, la possibilité d'y avoir recourt gagne en importance et motive les français à revoir leur mobilité géographique. Par ailleurs, 9% des français envisagent, depuis le confinement, un nouveau projet immobilier leur offrant plus d'espace, une meilleure qualité de vie et ce, avec un haut débit.

 

Finalement, la crise sanitaire prouve que la tendance du vivre ailleurs s'est accentuée. Le secteur de l'immobilier s'adapte, se numérise et bouge, par ce que les français veulent bouger.

 

Le contexte actuel n'a jamais été aussi bénéfique pour les professions immobilière ; découvrez notre MBA Professions Immobilières et intégrez ce secteur riche en opportunités !