GESTION/FINANCE : Tesla, un constructeur qui vaut vraiment tout cet argent ? - Actualité - MBway
austin-ramsey-9X3DmoEM64k-unsplash

GESTION/FINANCE : Tesla, un constructeur qui vaut vraiment tout cet argent ?

Il y a parfois dans les dynamiques boursières des mouvements que rien ne semble pouvoir arrêter.

Tesla, le géant électrique américain piloté par Elon Musk, semble en faire partie.

Au cours de l’année 2020, la valeur de l’action a grimpé de 742%. L’engouement était tellement fulgurant qu’Elon Musk lui-même déclarait en mai : « Le prix de l’action Tesla est trop élevé ».

En septembre 2020, selon Statista, la capitalisation boursière de Tesla représentait plus de 30% de la capitalisation totale de tous les fabricants automobiles du monde. Le revenu de Tesla, quant à lui, représente aujourd’hui 2,1% seulement du revenu cumulé de ces mêmes fabricants automobiles.

Mais alors, le constructeur Tesla vaut-il vraiment tout cet argent ?

Ferions-nous face à une nouvelle bulle qui risque d’éclater ?

Le marché attend de Tesla une formidable croissance

Vu l’évolution du prix de l’action Tesla, les investisseurs s’attendent à ce que le fabricant automobile gagne beaucoup, voire énormément d’argent à l’avenir. Le prix actuel de l’action suppose des revenus qui ne pourront être atteints que si un tiers des voitures vendues dans le monde en 2030 sont des Tesla ; ce qui représenterait plus de 20 millions de véhicules produits, alors que l’entreprise en fabrique aujourd’hui 500 000. Mission impossible ? Pas selon Elon Musk, lequel s’est justement fixé pour objectif de sortir 20 millions de voitures de ses usines à horizon 2027-2030.

La révolution des véhicules électriques

Le réchauffement climatique, un thème qui était encore secondaire au tournant du XXIe siècle est maintenant devenu central dans la presse et sur les réseaux sociaux. Face à la pression croissante de l’opinion publique, les gouvernements et les fabricants automobiles se sont attelés à la tâche titanesque qui consiste à retirer de la circulation tous les véhicules à essence pour les remplacer par des véhicules électriques. Ce mouvement colossal est en marche, et son ampleur est considérable ; une grande opportunité à saisir donc pour une entreprise audacieuse qui souhaite révolutionner le secteur automobile.

Les atouts de Tesla pour dominer le marché mondial de la voiture électrique

Dans un monde où le pétrole appartiendra au passé et les énergies vertes alimenteront la plupart des machines, Tesla possède un avantage compétitif certain.

Tout d’abord, l’entreprise a optimisé sa chaîne d’approvisionnement de batteries, qui sont produites en partenariat avec Panasonic dans l’une des « Gigafactory » au Nevada. Grâce à de multiples innovations technologiques, Tesla continue à diminuer ses coûts de production. Cette tendance devrait s’accélérer dans le futur puisqu’Elon Musk a annoncé que la production de batteries allait bientôt être gérée à 100% en autonomie.

 Aujourd’hui, les stations-service sont essentielles à l’utilisation de masse de voitures à combustion. Demain, les stations de recharges électriques remplaceront les stations-service tous les quelques kilomètres. Or Tesla est déjà propriétaire du plus grand réseau mondial de ces stations et sa technologie Supercharger permet de recharger les batteries très rapidement. Ce réseau donne à Tesla un vaste avantage, puisqu’il va pousser un grand nombre de futurs clients à acheter une Tesla.

 

Cette année, l’engouement boursier autour de Tesla a été plus qu’exceptionnel au point de ressembler fortement à une bulle comme nous en avons connues par le passé. Cependant, les fondamentaux de Tesla sont excellents et ses avantages compétitifs en font un concurrent crédible prêt à détrôner les géants historiques de l’automobile. L’annonce récente de l’addition de Tesla à l’index S&P 500 témoigne d’une installation durable de l’entreprise dans le club fermé des meilleures firmes mondiales. Elle constitue la promesse d’un bel avenir, qu’il faudra suivre de près.