Le Take Profit et Stop Loss : ou comment devenir millionnaire à 30 ans - Actualité - MBway
Format-vignette-MBway

Le Take Profit et Stop Loss : ou comment devenir millionnaire à 30 ans

Le Take Profit et le Stop Loss sont deux paramètres essentiels d’un trade. Ils permettent de clôturer les positions de manière automatique, lorsque le bénéfice ou la perte atteignent un niveau prédéterminé.

Qu’est-ce que le Take Profit ?

Le Take Profit (objectif de gain en français) correspond à l’ordre de clôturer un trade lorsque le cours d’un actif financier atteint un certain niveau dans le cas où le trade est gagnant.

Le Take Profit donne donc la garantie au trader que son profit sera matérialisé si le marché atteint un niveau choisi. Une fois ce paramètre défini, il peut prendre un café ou vaquer à ses occupations sans devoir s’inquiéter.

On peut notamment noter deux façons de définir son niveau de Take Profit :

  • En indiquant un montant spécifique. Le trade sera alors clôturé lorsque la valeur de votre position atteint l’investissement initial plus ce montant.
  • En indiquant un taux, soit un cours cible. Le trade sera alors clôturé lorsque le cours de l’actif financier atteint ce montant.

 

Qu'est-ce que le Stop Loss ?

Le Stop Loss (stop garanti en français) est le pendant du Take Profit. En configurant le Stop Loss, le trader décide quel est le montant maximal qu’il est prêt à perdre avant de clôturer sa position. Le stop garanti est un outil essentiel de gestion de portefeuille car il permet de contrôler son risque.

Les différentes sortes de Stop Loss :

On distingue deux types de stop garanti :

Le Stop Loss classique et le Stop Loss suiveur, aussi appelé trailing Stop Loss. Les Stop Loss classiques ou purs sont également appelés Hard Stop Loss. Dans le cas d’un Hard Stop Loss, le niveau de perte maximal est défini à un point précis (soit en fixant le montant ou le pourcentage). Si le cours de l’actif financier descend en-dessous d’un certain niveau (ou monte au-dessus d’un certain niveau dans le cas d’une position à découvert), le trade est clôturé de manière automatique. Avec un Hard Stop Loss, le trader connaît le montant maximum des pertes qu’il peut subir si le marché part dans une direction qu’il n’avait pas anticipée. Une fois défini, ce Stop Loss peut être ajusté manuellement.

Pour permettre de protéger les gains au fur et à mesure qu’ils se réalisent, il existe aussi un autre type de Stop Loss : le Stop Loss suiveur.

Grâce au trailing Stop Loss, votre Stop Loss augmente au fur et à mesure que le prix de l’actif financier augmente (ou inversement). Chaque fois que le cours de l’action augmente d’un bips (aussi appelé point de base soit 0,01%), votre Stop Loss augmente d’un bips également (ou diminue si la position est une position courte). De cette façon, vous maintenez les gains engrangés.

Pourquoi utiliser le Take Profit ou le Stop Loss dans sa stratégie de trading ?

Le Take Profit et le Stop Loss sont des outils essentiels dans une stratégie de trading en particulier lorsque le nombre de trades réalisés est important.

On peut identifier plusieurs raisons pour justifier l’usage de ces paramètres :

  • Tranquillité d’esprit : si vous ne suivez pas activement vos trades, vous avez la garantie de limiter votre perte et de matérialiser votre profit à un certain seuil.
  • Efficacité : il n’est pas toujours matériellement possible de réagir en temps réel au marché. L’automatisation simplifie donc la tâche du trader.
  • Maîtrise et équilibre du risque global : le trader peut connaître à tout moment le niveau maximal de pertes qu’il risque.

Positionner ces Stop Loss et ces Take Profit peut sembler difficile au début. Il ne faut être ni trop loin, ni trop près du cours initial.

De plus, la stratégie doit être élaborée en tenant compte des objectifs globaux du portefeuille. Une fois ces outils maîtrisés, ce sont de formidables aides pour le trader qui ne doit pas suivre ses positions en permanence.

 

Intéressé par la gestion/finance ? Découvre notre MBA Management Gestion et Finance !

Crédit ETORO