Alexis, formateur, nous partage son expérience en confinement - Actualités Angers - MBway
votre-ecolememe-a-distance-4

Alexis, formateur, nous partage son expérience en confinement

Durant cette période de confinement, les intervenants ont dû s’adapter, Alexis DESJARS de Keranrou, formateur en Stratégie et pilotage d’entreprise & Intelligence Economique a accepté de nous partager son quotidien en ces temps.

 

Comment se passe votre confinement ?

Le confinement se déroule dans d’excellentes conditions car je dispose d’un bureau dédié à mon domicile ; mon épouse travaillant également en home office. Quant aux enfants, ils travaillent quotidiennement les cours transmis par leurs professeurs. Au début du confinement, nous avons édicté des principes de vie favorisant la continuité du rythme et mode de vie familial. Cela fonctionne plutôt bien à ce jour et le moral de tous n’est pas impacté.

 

Quel est votre ressenti sur les cours à distance ?

Concernant les cours à distance, le ressenti est excellent. En effet, les technologies utilisées permettent de préserver l’interactivité avec les étudiants à travers le fil de conversation. De plus, des règles ont été édictées pour que chacun prenne conscience des enjeux. Du coup, les étudiants ont pris conscience qu’ils étaient en cours avec ce que cela représente sur un plan professionnel. Bien entendu, ils peuvent faire autre chose tout en étant connecté ; ils savent néanmoins que les examens et partielles sont maintenus et que cela portera sur les contenus vus en distanciel !! Sans compter les procédures d’appels et les vérifications en cours de séance ; ils savent donc qu’un contrôle est réalisé par l’école.

 

Comment vous êtes-vous adapté(e) aux cours à distance ? Quelles sont vos « routines » lorsque vous avez une journée de cours à distance ?

Etant très adaptable par nature, la transition a été immédiate. J’ai pris en main rapidement l’outil, aidé fortement par les tutoriels transmis par les équipes pédagogiques ; sans compter le caractère simple et intuitif de l’outil Teams de Microsoft.

Concernant les ‘’routines’’, il a fallu adapter le rythme des cours. Là où en face à face, je faisais une pause toutes les 02h00, aujourd’hui, selon le contenu des cours je fais des mini-pauses toutes les heures maximum toutes les heures et demi.

Pour les gestes de routine : j’ai toujours besoin de boire une tasse de café 5 à 10 minutes avant les cours comme sur les campus et de m’informer des actualités ; cela me permet de rentrer dans ma séance de travail.

 

Quels sont les avantages et les inconvénients du « campus connecté » ? Avez-vous des difficultés, des bonnes surprises et des anecdotes à partager ?

A ce stade, j’y vois beaucoup d’avantages en raison de la situation actuelle particulière. Le campus connecté répond bien à une situation spécifique permettant d’assurer la continuité de l’activité pédagogique. Les procédures d’appel sont plus courtes car il suffit de checker les connexions des étudiants pour savoir qui est présent ou non.

Par contre, le campus connecté présente un inconvénient majeur : il repose sur la volonté et la discipline de l’étudiant d’être réellement présent et attentif derrière son écran ! Autre point ‘’négatif’’, l’absence de relations physiques. On ne ressent plus les étudiants ; on ne sait pas s’ils sont avec nous, s’ils ont compris etc. Tout repose sur une interactivité numérique. Difficile quand il faut assumer 04h00 de cours. Enfin, cela demande plus d’énergie qu’en présenciel - d’où les mini-pauses !

Pour les difficultés, les seules observées sont celles liées aux problèmes de connexion et de débit des réseaux. Une autre est peut-être la complexité de certaines fonctionnalités comme le tableau blanc !! Reste à voir sur la durée, l’impact sur l’acquisition des connaissances chez les étudiants.

En conclusion, je dirai que le campus connecté apporte un plus aux séances traditionnelles et qu’il peut être une solution de secours dans les cas où un intervenant ne peut se déplacer (ex : jambe cassé) ou lors d’une situation spéciale type pandémie.

 

Avez-vous des conseils à donner aux autres étudiants ou intervenants ?

Quelques conseils à proposer :

  1. Rester professionnel dans sa discipline de vie ; considérer une séance de cours à distance comme un véritable cours
  2. Se mettre dans des dispositions propices à l’activité d’un cours à distance : bureau dégagé, tenue vestimentaire professionnelle, papier et crayons pour les prises de note…
  3. Oser poser des questions comme lors d’une véritable séance de cours
  4. Pour les enseignants : ne pas hésiter à faire des mini-pauses tout en réalisant des contrôles inopinés sur les connexions et/ou en interrogeant des étudiants sur le thème étudié. Il faut qu’ils ressentent la discipline, le contrôle et l’exigence des intervenants.