Angers

Angers

Une culture millénaire

Accueil  /  Actualités  /  Mathilde, Co-Fondatrice Start-Up YOOMONKEEZ !

Mathilde, Co-Fondatrice Start-Up YOOMONKEEZ !

  • Meilleur souvenir de MBway, la différence de l’école ?

De formation universitaire juridique, j’ai été agréablement surprise de la proximité avec les professeurs, intervenants et l’équipe pédagogique dont je n’étais pas vraiment accoutumée ! Cela m’a permis d’avoir des échanges très constructifs sur mes choix d’orientation, mes problématiques professionnelles, des sujets d’actualités RH, la vision stratégique du métier etc… Aujourd’hui encore, je garde contact avec certains de mes anciens enseignants que je considère comme des confrères et surtout des mentors.
 
 

  • Ce que la formation a pu t'apporter ?

A la fac, en licence et en maîtrise, j’ai appris une rigueur méthodologique et j’ai développé ma capacité à argumenter et à construire mon raisonnement. En MBA, j’ai appris à utiliser ces compétences pour les mettre au service du métier que j’apprenais. C’est là toute la force de la formation en alternance. Par ailleurs, les périodes de cours me permettaient de prendre de la hauteur et de comprendre la portée de mes missions professionnelles quotidiennes. J’ai ainsi trouvé du sens à la voie que j’avais choisi, ce qui m’a évidemment conforté dans mon orientation professionnelle.
 
 

  • Retour d’expérience sur l’alternance ?

Pendant mes deux années de formation, j’ai effectué deux alternances. La première année, j’étais dans une ETI en pleine croissance mais également en pleine transformation. En seulement un an, l’entreprise est passée de 700 à plus de 1000 collaborateurs et faisait face à une mutation profonde de son cœur de métier. L’occasion pour moi de travailler en profondeur sur le management du changement. Cette expérience m’a permis d’avoir une vision à 360° du métier des RH, dans un service RH où tout était centralisé. Ce fut une véritable chance pour construire un peu plus précisément mon projet professionnel par la suite.
Ainsi, à l’issu de ma première année, je savais que je souhaitais faire un métier à responsabilité dans le management des Ressources humaines, donc plutôt généraliste et qui me permettrait d’utiliser ma casquette de juriste.
C’est de cette manière que j’ai trouvé ma deuxième alternance, cette fois dans une multinationale. J’y ai eu un rôle de manager RH qui m’a fait beaucoup grandir en termes de posture. J’étais véritablement le bras droit de la Responsable RH qui m’a fait confiance en me déléguant de nombreuses responsabilités et en me laissant une importante autonomie.
Ce fut une chance pour moi de découvrir des secteurs d’activités ainsi que des entreprises de tailles différentes. La gestion des RH n’avait effectivement rien à voir dans la multinationale. Les process étaient bien plus importants et grand nombre de sujets RH étaient externalisés dans des services spécialisés. Mon rôle était donc bien plus celui d’une manager que d’une gestionnaire, ce que j’ai particulièrement apprécié.
 
 

  • Poste actuel et compétences acquises à l’école ?

Pendant ma 2ème année d’alternance, j’ai fait la rencontre (dans un afterwork, à travers une amie d’amie !) d’un consultant en management qui a ensuite accepté de me guider sur l’élaboration de mes préconisations en management intergénérationnel, dans le cadre de mon mémoire d’expertise de fin d’étude. A la suite de cette rencontre, ce dernier m’a proposé une mission que j’ai accepté pour le remercier de son aide, et profitant d’une occasion supplémentaire de rajouter une corde à mon arc (et une ligne à mon CV !).
A l’issu de mon alternance, il m’a tout de suite rappelé pour me parler d’un projet qu’il souhaitait que je monte avec lui. Et voilà comment est né Yoomonkeez, start-up en formation digitale dont je suis maintenant la co-fondatrice !
 
 

  • Les avantages et leur motivation sur le poste actuel

Aujourd’hui, je découvre encore un autre type d’entreprise : la start-up. Il y a tout à construire, et c’est un challenge passionnant et très stimulant intellectuellement. La réussite entière de l’entreprise repose sur les épaules de mes 3 collègues et moi ! Notre engagement est donc primordial pour la pérennité de l’entreprise et donc de mon poste ! Ma posture est donc encore différente de celle que j’ai pu avoir auparavant. Je dois être multi-tâches, je revêts souvent 15 casquettes en une même journée : formatrice, juriste, gestionnaire RH, manager, chef de projet, commerciale… J’apprends tous les jours ! Je m’éloigne d’une certaine manière des postes traditionnels de GRH et de RRH auxquels j’aspirais étudiante et qui me sécurisaient sur mon avenir professionnel, mais cette prise de risque me fait beaucoup grandir et m’apporte énormément en termes de pluridisciplinarité et de maturité, qualités que je saurai mettre à profit n’importe où désormais !
 
 

  • Un conseil aux étudiants MBway

Si j’avais un conseil à donner, c’est de ne pas sous-estimer l’impact que peuvent avoir certaines rencontres, professionnelles ou non, sur notre futur professionnel. Peu importe le lieu, le moment ou l’apparence de la personne en face de vous, il s’agit peut-être de votre futur employeur, ou de votre futur associé ! Alors restez alerte et sortez de la simple posture d’étudiant ! Montrez votre valeur ajoutée et votre authenticité, montrez-vous intéressant avant d’être intéressé, assumez-vous en tant que professionnel, tout en restant humble évidemment, nous avons encore tant à apprendre ! C’est en véhiculant une bonne image de vous qu’on pensera à vous par la suite si un besoin se fait sentir. Et c’est surtout la meilleure manière de trouver un travail qui nous correspond vraiment et dans lequel on peut être soi-même.



Partagez