Témoignage de M. Goacolou, CREDIT MUTUEL DE L'ANJOU - Actualités Angers - MBway
actu-mli

Témoignage de M. Goacolou, CREDIT MUTUEL DE L'ANJOU

Votre mission quotidienne : 

  1. En quoi consiste votre métier ?

A manager un service spécialisé composé d’experts en gestion de patrimoine au sein d’un établissement bancaire bien ancré sur son territoire qui a pour vocation d’apporter de la valeur ajoutée à une clientèle patrimoniale.

Les conseillers en gestion de patrimoine du siège ont pour mission d’accompagner les dirigeants d'entreprise à différents stades de leurs projets : création, croissance et cession, en collaboration étroite avec les chargés d'affaires entreprise et les autres conseils des clients.

Ils apportent aussi leur soutien au développement commercial et à la fidélisation des clients des Caisses locales du Crédit Mutuel d’Anjou par une expertise juridique, fiscale et économique, en leur proposant des solutions personnalisées.

Enfin, ils participent à l'accompagnement des conseillers patrimoniaux du réseau.

 

  1. Qu’est-ce que vous appréciez particulièrement dans votre métier ?

L’inter-professionnalité pour traiter une transmission d’entreprise complexe qui nécessite une approche transversale en mobilisant différentes compétences, de confronter des points de vue et expériences, pour faire émerger les meilleures solutions patrimoniales dans le respect du savoir de l’ensemble des professionnels qui accompagnent le chef d’entreprise.  

 

  1. Et qu'appréciez-vous le moins ?

Intervenir sur des dossiers quelquefois trop stéréotypés avec des problématiques plutôt simples à traiter qui ne nécessitent pas d’effectuer des recherches approfondies et d’échanger avec d’autres professionnels.

Votre univers professionnel en quelques mots : 

  1. Le domaine de la gestion de patrimoine, rêve de gosse ou pur hasard ?

Enfant, j’ai souvent rêvé d’être pilote de course automobile ou artiste peintre.

Par analogie, j’ai l’intime conviction d’avoir trouvé dans le domaine de la gestion de patrimoine certains aspects de ces métiers.

Le conseiller en gestion de patrimoine ne doit-il pas appréhender, anticiper, piloter et gérer les situations complexes, savoir prendre du recul et garder la tête froide dans certaines circonstances, faire preuve de créativité pour élaborer des solutions patrimoniales personnalisées et adaptées à la situation des clients avec les outils dont il dispose ?

C’est un métier que l’on exerce avec passion et énergie auprès d’une clientèle ciblée, dans un espace  de « liberté intellectuelle », le tout dans un cadre réglementaire de plus en plus exigeant, qui nécessite une actualisation régulière des connaissances.

 

  1. Selon vous, quelles sont les qualités indispensables pour évoluer dans cet univers ?

Des qualités humaines et relationnelles car pour satisfaire un client, il faut avant tout le comprendre, être à l’écoute, disponible et savoir entendre.

Les relations humaines dans ce métier sont primordiales. Il exige aussi de la disponibilité, de la curiosité, de la fermeté et rigueur mais aussi de savoir-faire preuve d’humilité pour réussir.

Celui-ci, nécessite de savoir associer expertise et méthode commerciale mais aussi d’avoir la capacité à développer un tissu relationnel important.

Savoir établir une relation de confiance avec les clients est indispensable, c’est aussi important que l’appropriation et la maîtrise de la technique.

 

  1. Avez-vous des conseils à donner aux étudiants qui souhaiteraient faire carrière dans le domaine de la gestion de patrimoine ?

Se spécialiser sur l’accompagnement des entreprises pour être en capacité d’apporter des réponses aussi bien à des problématiques privées que professionnelles. C’est incontournable pour aborder les chefs d’entreprise, fortement courtisés par la profession.  

Ne pas hésiter à se former sur la gestion internationale du patrimoine pour acquérir une expertise complémentaire, la clientèle s’internationalise de plus en plus.

Privilégier l’alternance en MBA pour prendre conscience de la place importante de la dimension commerciale, du niveau d’exigence de la clientèle et que le conseil en gestion de patrimoine relève de plusieurs lois et règlements qu’il convient d’intégrer impérativement dans la pratique du métier. L’objectif étant d’acquérir de l’expérience.

Le conseiller en gestion de patrimoine expérimenté doit privilégier la transparence, l’objectivité et l’indépendance des conseils au service de la performance du patrimoine des clients.