Annecy

Annecy

La Venise des Alpes

Accueil  /  Actualités  /  3 jurys de MBA parlent de l'épreuve d'Expertise Professionnelle

3 jurys de MBA parlent de l'épreuve d'Expertise Professionnelle

Trois membres des jurys de MBA deuxième année nous parlent de l’épreuve de mission d’expertise qui conclut les examens de fin de cursus chez MBway. 

Quel est le but de cette épreuve de mission d’expertise ?

Anne-Violaine Pattier : Les étudiants travaillent sur une problématique liée à leur entreprise, puis rédigent un mémoire qui doit comporter des préconisations à mettre en place. L’oral ne doit pas être un simple résumé du mémoire écrit. Il faut apporter de vraies informations supplémentaires.

Fabien Lacroix : L’objectif est de présenter sa mission d’expertise dans un contexte professionnel. On n’est déjà pratiquement plus à MBway, on est déjà dans le monde de l’entreprise.

Charlotte Fuseau : Les étudiants sont confrontés à des problématiques assez variées en entreprise, et c’est toujours intéressant d’entendre des jeunes en début de carrière, qui ont une vision assez fraiche.

Quel est le rôle du jury lors de cet oral ?

Fabien Lacroix : On lit le mémoire, on écoute la prestation, on se met dans la peau d’un responsable de l’entreprise dans laquelle les étudiants ont fait leur expertise. On est dans une situation quasi professionnelle, c’est pour ça qu’on est un peu difficiles, un peu exigeants.

Charlotte Fuseau : Nous sommes aussi là pour les aider. Il faut parfois faire sortir les étudiants de leur cadre, en les asticotant un peu, pour leur permettre de livrer le meilleur de leur travail.

Quels conseils pourriez-vous donner aux futurs étudiants en MBA pour cette épreuve ?

Anne-Violaine Pattier : Il faut avoir confiance en soi ! Vous connaissez votre sujet mieux que quiconque, puisque vous travaillez dessus depuis des mois.

Fabien Lacroix : Vous êtes là pour convaincre ! Il faut éviter les discours trop fleuves, les présentations trop longues. C’est une vraie épreuve de séduction. Il faut penser à regarder le jury, être percutant, avoir des arguments, des chiffres…

Charlotte Fuseau : Il ne faut pas y aller de manière trop scolaire. C’est bien de sortir un peu du cadre. N’oubliez pas que c’est un moment d’échange, pas seulement de notation.

 


Charlotte Fuseau est Directrice des Ressources Humaines de Fnac Suisse

Fabien Lacroix est Président d’Imceo (institut de management et de coaching) et Directeur du cabinet RH Abcys.

Anne-Violaine Pattier est Consultante en Ressources Humaines et Coach certifiée

 

 


  • Charlotte Fuseau - Directrice des ...

  • Fabien Lacroix - Président ...

  • Anne-Violaine Pattier - Consultante ...


Partagez