Stéphanie DEBOUDE, dirigeante de SODIJANTES : Quelles qualités pour l’international ? - Actualités Caen - MBway
vignette-27

Stéphanie DEBOUDE, dirigeante de SODIJANTES : Quelles qualités pour l’international ?

Dans l’optique d’un savoir-faire professionnel de haut niveau, le MBA International Business accueille des alternants, évidement trilingues, mais surtout résolument motivés par les échanges internationaux, qu’ils soient commerciaux ou culturels.

Stéphanie Deboudé dirige SODIJANTES INDUSTRIE, entreprise spécialisée dans l’agroéquipement qui exporte dans de nombreux pays. Stéphanie est également administratrice de AXEMA, syndicat qui regroupe les constructeurs français et internationaux de matériel agricole ; elle y préside la commission internationale qui accompagne ses membres à l’import/export.

Témoignage :

 

« Je voyage énormément pour le sourcing, je visite des fournisseurs dans le monde entier. Tous les professionnels des réseaux internationaux ont un profil particulier. Ils sont ouverts, très adaptables, un peu baroudeurs et toujours positifs. Je me sens chez moi dans n’importe quel aéroport de la planète et dans n’importe quel pays on se fait comprendre en anglais. A Varsovie, à Rome ou à Moscou, la culture est différente mais la démarche reste la même : il faut un cerveau élastique et être zen. En tout cas ne pas montrer que l’on peut être stressé parce qu’il y a toutes les chances de vivre des contretemps, de transports, d’horaires, de valises perdues … Il faut pouvoir passer à la phase B sans avoir fini la phase A.

Il faut être curieux de tout, au-delà du simple échange commercial. C’est important de savoir comment vivent les gens, s’ils ont des enfants, quel est le système politique, scolaire … Ça permet de comprendre dans quel environnement on arrive soi-même, ou dans lequel notre marchandise va débarquer. Il faut un bagage minimum d’économie et de géo-politique. Sans connaitre tout sur tout mais des notions, pour saisir les opportunités, avoir du répondant et gagner en légitimité.

En plus du « je maitrise mon produit, je maitrise mon environnement, je maitrise mon discours », il y a une immense partie de savoir être : humilité, modestie, convivialité. C’est au-delà de la relation client/fournisseur. Il faut de la bienveillance et de l’empathie dans les échanges avec l’étranger.

Avec la COVID, tous les salons sont décalés mais les marchandises n’ont jamais cessé de circuler. On reçoit des containers de Chine, Taïwan, Allemagne, Italie… La prospection se fait plus par les réseaux mais j’ai passé des heures au téléphones pour prendre des nouvelles de mes contacts et connaissances à l’étranger.

Je le trouve super ce cursus International Business, il y a de la préparation, du bagage, de la technicité. Ces jeunes qui auront un excellent niveau à la sortie, seront amenés à faire des choses très variées, converser avec un patron, un ouvrier, un ministre. C’est une grande chance ! »

The MBA International Business welcomes work-study students, obviously trilingual, but above all motivated by international exchanges, whether commercial or cultural.

Stéphanie Deboudé is the director of SODIJANTES INDUSTRIE. It is an agricultural equipment company that exports to many countries. Stéphanie is also the director of AXEMA, a union that brings together French and international agricultural equipment manufacturers; she is the president of the international commission which supports its members through import / export.

 

She gives her opinion on the MIB: "I find this International Business course great, there is preparation, content and technicality. These young people will have an excellent level when they leave. They will have to speak to various people : a manager, a worker or a minister. It's a great oportunity"

 

Join MBway at the start of the school year: It's not too late!