Ressources Humaines
Ressources Humaines

Contrôleur de Gestion Sociale

Comment devenir Contrôleur de gestion sociale ?

Pour devenir Contrôleur de gestion sociale et avoir pour rôle, l’analyse des données sociales de l’entreprise pour participer au pilotage de la politique RH et à l’optimisation des coûts financiers liés. Pour exercer ce métier, il est indispensable de suivre une formation en lien avec les ressources humaines et en gestion sociale, comme la formation MBA Management Relations sociales et Stratégie RH. Cette formation permettant en effet d’acquérir toutes les compétences nécessaires à ce métier riche et épanouissant. 

Les objectifs du Contrôleur de gestion sociale

Ce dernier synthétise différentes statistiques en lien avec les hommes et femmes présentes dans l’entreprise. C’est un métier à mi-chemin entre le monde de la gestion et des ressources humaines, le Contrôleur de gestion sociale est une fonction clé au sein de l’entreprise. Sa principale mission est d’optimiser la politique RH de l’entreprise tout en optimisant ses coûts financiers.

Il travaille en lien étroit avec le Directeur des Ressources Humaines de l’entreprise en vue d’adapter agilement la politique RH. Il intervient aussi sur les sujets liés à la rémunération des collaborateurs et suit rigoureusement les évolutions des différentes réglementations en lien avec les ressources humaines.

Les missions sont variées : collecte et analyse de données sociales, études statistiques, conseil RH, veille sociale et réglementaire. Le Contrôleur de gestion sociale est une fonction clé au sein de l’entreprise.

Collecte de données et statistiques

En tant que spécialiste des données sociales de l’entreprise, le Contrôleur de gestion sociale est responsable des informations en lien avec les ressources humaines. Il collecte et analyse différents indicateurs concernant les effectifs, la masse salariale, le climat interne, la mobilité… Ces données sont essentielles pour lui permettre de piloter la politique RH.

À la suite du recueil de ces information, il établit différentes statistiques lui permettant d’optimiser et ajuster les stratégies en fonction des objectifs de l’entreprise. Il réalise aussi de nombreuses études spécifiques permettant aux dirigeants et au DRH de mettre en place certains projets : parité homme/femme, égalité professionnelle, formation en alternance…

Son esprit d’analyse poussé et son sens de l’organisation sont des compétences qui feront de lui un Contrôleur de gestion sociale efficace.

Un analyste et conseiller des ressources humaines

Ce dernier élabore des stratégies en lien avec les données sociales qu’il analyse. Son objectif est d’alerter le directeur des ressources humaines sur les potentiels problèmes au sein de l’entreprise (liés au climat social ou absentéisme par exemple). Professionnel et maître des indicateurs clés liés à l’Homme, il propose aussi des actions en vue d’améliorer l'organisation des ressources humaines. Il a donc aussi un rôle de conseil et formation au sein de l’entreprise.

Enfin, le Contrôleur de gestion sociale est une personne qui suit de près les évolutions liées aux réglementations sociales. Il est au fait des dernières actualités et tendance, et collabore étroitement avec l’équipe en charge des ressources humaines adaptant ainsi la stratégie de l’entreprise.

Où exercer ce métier ?

Ce métier s’exerce principalement dans les grandes entreprises. Il arrive également que le Contrôleur de gestion sociale soit aussi la personne en charge de la paie ou de l’administration du personnel dans des structures de plus petites tailles. Il peut être amené à animer des formations thématiques.

Perspectives d'évolution

Grâce à son expérience de formation et à ses compétences en analyse et gestion, ce dernier pourra envisager de construire sa carrière dans les domaines publics ou privés. Après quelques années en tant que Contrôleur de gestion sociale, il pourra envisager diverses évolutions. En devenant par exemple Responsable d’études RH ou bien Responsable des rémunérations.

Formation(s) liée(s)