Actualité

Communication et ressources humaines : des métiers “frères” ?

Rencontre avec Céline, étudiante MBway Lille en MBA Management de Ressources Humaines, Chargée de communication interne chez Eurotunnel et sa tutrice, Céline CARRERAS, Responsable communication interne. Toutes deux nous parlent de l’évolution des métiers de la communication au service des Ressources Humaines.

Ce lien n’apparaît pas toujours comme une évidence, mais pourtant c’est un constat : la communication inter-salariés est en pleine expansion, et indissosiable des questionnements liés à la politique RH des entreprises.

Bonjour à toutes les deux. Pourriez-vous vous présenter et nous parler de vos parcours respectifs ?

CC : Je suis arrivée au sein des équipes Eurotunnel comme Responsable de la Communication interne en février dernier. Après des expériences dans des services de communication d’horizons divers (presse, établissement public d’aménagement, entreprise agroalimentaire), je cherchais à intégrer une entreprise qui accordait une importance toute particulière à la communication interne.

Mon double cursus universitaire (Master II en Droit des Médias et Master II Journalisme et Communication institutionnelle à Sciences Po) m’avait déjà sensibilisée à la nécessité de savoir communiquer en fonction de cibles distinctes. Le choix de la communication « interne » plutôt qu’ « externe » s’est ensuite effectué en fonction de mon projet d'épanouissement professionnel et la perspective de communiquer avec les salariés, compter de nouvelles rencontres humaines.

C : Après avoir obtenu mon Baccalauréat Littéraire en 2009, j‘ai tout d’abord effectué deux années de CPGE (prépa Littéraire) en hypokhâgne et khâgne pour ensuite me diriger vers l’univers de la communication, secteur dans lequel je souhaitais évoluer. J’ai donc effectué 3 ans au sein de l’Institut supérieur de communication et de publicité, de mon Bac+3 au Master I.

Actuellement en MBA Management des ressources humaines à MBway Lille, mes compétences sont aujourd'hui au service d'Eurotunnel, groupe d'envergure internationale spécialisé dans la gestion de l'Infrastructure du Tunnel sous la Manche.

Vos compétences en communication sont aujourd’hui appliquées à la communication interne, et vous êtes à présent rattachées au service ressources humaines. Pouvez-vous nous parler de vos missions au sein d’Eurotunnel ?

CC : Intégrer la Communication interne au service des Ressources Humaines n’est pas innocent dans les entreprises de notre taille. Après tout, qui connaît mieux ses salariés que les RH ? Les RH ont besoin de nous et nous avons besoin d’eux. Notre travail consiste en la cohésion et au partage d’une identité commune entre des salariés qui sont de deux cultures, deux pays différents.

Même si nous arrivons quelques fois en bout de chaîne et que notre métier subit toujours quelques préjugés, je suis convaincue de la nécessité de notre présence, de l’existence d’une harmonie – parfois un peu moins formelle qu'à l’habitude  – dans les messages à destination des salariés. Récemment, l’accueil qu’a reçu l'événement organisé pour notre 20ème anniversaire en interne en est la preuve irréfutable.

C : Tout d’abord, c’est un choix de ma part que d’avoir poursuivi mes études en ressources humaines. Consciente que les évolutions actuelles en matière de gestion du personnel et des politiques RH tendent aujourd’hui, vers une adéquation et un métissage entre la communication interne et les ressources humaines.

Mon travail au sein du service communication interne d’Eurotunnel a de multiples facettes. D’abord, nous fêtons cette année les 20 ans de l’inauguration et de l’exploitation du Tunnel sous la Manche, l’occasion de partager et de retracer avec l’ensemble des collaborateurs, l’histoire d’Eurotunnel.

 Un intranet dédié aux 20 ans a été mis en place et j’ai participé à la gestion et création de contenus. J’ai aussi collaboré à la mise en place de tout un événementiel interne qui s’est déroulé le 17 juin dernier où nous proposions à l’ensemble des collaborateurs de partager ensemble une journée conviviale sur le thème de la musique et du Tunnel, bien sûr. L'événement a été très bien accueilli.

Nous avons également une Gazette interne qui paraît tous les deux mois environ pour laquelle, nous réalisons des interviews en fonction des sujets d’actualités du site de la Concession.

Nous avons aussi en charge une grande partie de la communication RH de la Concession à destination des salariés sur les politiques et les engagements RH de l’entreprise.

J’ai d’ailleurs travaillé tout au long de l’année sur le projet de développement de la marque employeur de Groupe Eurotunnel. Une problématique au cœur des préoccupations du groupe qui souhaite  intensifier sa communication sur son image et sa notoriété auprès des publics internes et externes.

Voilà une vision d’ensemble de mon travail cette année.

Peut-on parler de la fin des cloisonnements dans les entreprises ?

CC : Le « cloisonnement » qui pourrait exister entre les services d’une entreprise n’est pas exclusivement dû à un système organisationnel propre mais aussi à une problématique managériale. Comme partout, sans responsable capable d’assurer un rôle de coordinateur et de catalyseur entre les RH et la Communication interne, notre collaboration aurait été impossible. Cette tâche est aujourd’hui assurée par notre Directeur des Ressources Humaines.

Vous parliez tout à l’heure de la “marque employeur”, un terme de plus en plus utilisé et une problématique au cœur des entreprises aujourd’hui. Pouvez-vous nous l’expliquer ?

C : La «marque employeur», née à la fois de l’identité propre de l’entreprise et de sa propension à la développer, s’avère aujourd’hui pour moi incontournable.

De plus en plus d’entreprises, PME ou multinationales intègrent cette notion dans leur développement. Elles veulent être reconnues à la fois pour leurs produits/services mais aussi sur leur environnement et la qualité de vie au travail proposée à leurs collaborateurs.

« L’employer branding, » de son origine anglo-saxonne, est  réellement l’art de réunir des techniques marketing  de fidélisation du client, aujourd’hui appliquées aux enjeux des ressources humaines dans l’attraction de nouveaux profils et la reconnaissance des publics internes.

C’est un sujet passionnant, surtout qu’avec l’explosion des réseaux sociaux, les entreprises ont toutes les cartes en mains pour construire une marque employeur forte et durable. La marque employeur est une véritable stratégie de gestion de contenus sur le long terme et qui nécessite de réels investissements et des outils dédiés.