Interview du groupe gagnant du Start'Up Challenge Paris - Actualités Paris Ouest - MBway
eternel-actualite

Interview du groupe gagnant du Start'Up Challenge Paris

Interview d’Eternel, équipe gagnante du Start'Up Challenge Paris 2018.

Eternel propose une plateforme participative de nettoyage et d’entretien des sépultures.

 

  • Comment vous est venue cette idée ?

Un des membres de l’équipe a réalisé un stage dans un funérarium. Il connaissait donc bien le secteur ainsi que les problématiques qui en découlent. C’est de là qu’est venue l’idée.

  • Comment vous êtes-vous organisé dans votre travail ?

Nous avons préféré tout faire ensemble plutôt de faire chacun une partie. L’idée étant que chacun puisse maîtriser le sujet équitablement dans sa globalité.
Notre force vient également du fait que nous venons tous de milieux différents, ce qui nous a permis de s’entraider et de traiter tous les aspects du sujet.

  • Qu’est-ce que le Start'Up Challenge vous a apporté ?

Le Start'Up challenge demande énormément de travail et impose d’avoir une bonne organisation. Depuis septembre nous avons dû travailler pour mener au mieux notre projet. C’est également une expérience très enrichissante car nous voyons la création d’une entreprise dans son intégralité.

  • Est-ce que le Start'Up Challenge vous a donné des idées pour plus tard ?

Nous avons vraiment vu le travail et l’investissement que représente la création d’une entreprise et cela nous a plu. Nous avons tous envie de monter une entreprise plus tard et le Start'Up Challenge est pour nous un premier pas dans le monde de l’entreprenariat.

  • Quelles ont été les principales difficultés lors de ce Start'Up Challenge ?

Le manque de temps était la principale difficulté. Nous ne nous rendions pas forcément compte du temps que pouvait prendre la réalisation d’un projet comme celui-là. Il faut une bonne organisation pour réussir à gérer cela en plus des cours et de l’alternance. Les dernières semaines ont été bien remplies mais dans l’ensemble nous avons réussi à bien répartir notre travail.

  • Qu’avez-vous à revoir avant la finale à Lyon ?

Il nous reste encore beaucoup de travail à faire. Nous avons encore un travail de synthèse à faire pour raccourcir notre dossier. Il faut également refaire notre vidéo promotionnelle qui était un des points faibles de notre équipe.