mbway-rennes5

Soirée tuteurs à l'école de Rennes

Comme chaque année, l’école de management MBway Rennes recevait les tuteurs de ses étudiants en alternance. A cette occasion, Mireille Fixot, directrice de l’école de Rennes, et Elodie Martin-Couapel sont revenues sur l’importance du partenariat d’engagement pris entre l’école et les entreprises.

La pédagogie MBway : placer l’étudiant comme acteur de sa formation Bac+5

« L’ambition de notre école est de former des managers opérationnels à Bac +5 en amenant l’ensemble de nos étudiants à une bonne compréhension de l’entreprise et de son environnement » explique Mireille Fixot. Leur formation s’appuie sur un projet lié à leur filière, sur un mémoire basé sur leur expérience en entreprise, sur plus de 30h de travaux de groupe et sur un e-learning ciblé.

L’employabilité MBway : accompagner les étudiants dans leur intégration en entreprise

A l’issue de leur formation, le taux d’employabilité est extrêmement bon. A l’obtention du diplôme, 82% des étudiants sont déjà en emploi. Un an après, ce taux grimpe à près de 100% de diplômés en poste.

« Cet excellent taux de placement en entreprise nous confirme que notre démarche est la bonne » explique Annick Brunerie, intervenante auprès des étudiants dans le domaine du développement personnel. « Nous veillons à ce que l’accueil et l’intégration de nos étudiants en entreprise se passe dans les meilleures conditions. Les premières heures passées dans son nouvel environnement de travail impactent énormément la suite de l’expérience de l’étudiant ».

Le rôle du tuteur : guider l’étudiant dans sa montée en compétences

Annick Brunerie anime également les formations tuteurs. Elle y dispense les conseils permettant à ces guides d’optimiser leur accompagnement de nos étudiants dans la découverte de l’entreprise. « Il faut que les missions et les attentes soient clairement énoncées par le tuteur, que la montée en compétences soit planifiée et progressive et que des points réguliers soient mis en place pour garantir un bon suivi de l’expérience de l’étudiant » rappelle Annick Brunerie. « Mais il faut aussi veiller à bien doser la charge de travail confiée à l’étudiant. Ce dernier doit concilier sa vie professionnelle, sa vie étudiante et sa vie personnelle dans le cadre de 2 années où le travail et l’implication sont indispensables ».

Pour clôturer cette soirée, Mireille Fixot a tenu à rappeler que son rôle de directrice tenait selon elle plus à celui d’un manager d’équipe « J’œuvre pour la montée en compétences de l’ensemble de mes collaborateurs avec l’appui d’une équipe pédagogique légitimée par des parcours professionnels extrêmement riches ».