Jean-François-Gauthier

Jean-François Gauthier, animateur du Business Game MBway Grenoble.

Formateur et animateur du Business Game MBway , Grenoble

J’avais moi-même réalisé un Business Game. Ce que je peux donc souhaiter est que cette expérience reste pour eux une expérience qui dure et que des années après ils s'en souviennent.

 

Qui êtes-vous ?

Bonjour je m'appelle Jean-François Gautier je suis intervenant pour le groupe MBway dans plusieurs campus, principalement en marketing et en digitalisation et aujourd’hui je suis animateur du Business Game pour le campus de Grenoble.

 

Pouvez-vous nous décrire en quelques mots en quoi consiste le Business Game ?

Le Business Game c'est quelque chose qui est ancien, ce n’est pas une technique récente, mais aujourd’hui on utilise des outils très sophistiqués. L'idée étant de confier à des équipes d'étudiants pluridisciplinaires venant de masters différents tels que la finance, les Ressources Humaines ou encore le marketing, la gestion d'une entreprise virtuelle. Ils partent tous sur la même entreprise et doivent optimiser pendant 3 jours les résultats de celle-ci. C’est donc un vrai jeu d'entreprise !

 

Qu'attendez-vous des équipes ?

Ah ça, c'est une bonne question, beaucoup de choses… On attend à la fois de la rigueur professionnelle, puisqu'ils gèrent tous les aspects de l'entreprise : la partie financière, le recrutement, la communication… On attend beaucoup de créativité aussi, parce qu'à un moment, c'est ce qui peut faire la différence.

On leur demande une capacité d'analyse des résultats que ce soit les leurs ou ceux de leurs concurrents. C'est donc un travail extrêmement complet et on attend qu'ils se livrent vraiment complètement dans leurs équipes pour avoir les meilleurs résultats.

 

Selon vous quels peuvent être les pièges à éviter lors de cet exercice ?

 Il y a plusieurs pièges. Il faut d’abord que les équipes s’entendent entre elles parce que les décisions sont collégiales. Il faut de plus une vision de différentes spécialités de l'entreprise, ce qui à un moment, nous donne une décision cohérente. Il est ensuite primordial de pouvoir analyser et comprendre la stratégie concurrentielle. La compréhension de ce qu'on fait les autres pour optimiser leur entreprise, c'est un enjeu très important. On a donc des attentes extrêmement professionnelles, car on les sort du cadre étudiant pour les mettre dans une réalité virtuelle, mais non moins opérationnel.

 

Quel serait votre mot de la fin ?

Pour moi, c'est une première expérience, ce qui m’a replongé dans mes années étudiantes. J’avais en effet moi-même réalisé un Business Game. Ce que je peux donc souhaiter est que cette expérience reste pour eux une expérience qui dure et que des années après ils s'en souviennent. Nous souhaitons aussi qu’à travers cet exercice, ils comprennent la mécanique d’une entreprise et que ça les challenge un peu.