stephanie-lebert-grosbois

Stéphanie Lebert-Grosbois , Relations sociales et Stratégie RH

Responsable Emploi et Développement RH, Lyon

Stéphanie Lebert Grosbois est Responsable Emploi et Développement RH au sien de la Direction Exécutive Auvergne Rhône Alpes branche Service Courrier Colis de la Poste Groupe. Elle occupe cette fonction depuis la création de cette direction régionale en octobre 2018. Stéphanie est également la tutrice de l’une de nos étudiantes, Sarah, qui est en MBA Management des Ressources Humaines chez MBway Lyon.

 

A propos de Stéphanie

« Je suis issue d’une formation en commerce international - langues étrangères et j’ai finalisé une partie de mes études en Allemagne. Le premier poste que j’ai occupé était un poste conseil en Ressource Humaine, plus précisément dans le cadre de la création d’une filiale française d’un gros cabinet de recrutement et de conseil RH Allemand. Ça a été le premier pied dans les Ressources Humaines qui a orienté toute la suite de ma carrière.

J’ai continué dans ce domaine avec plutôt une dominante développement RH qui est mon domaine d’expertise. »

Le développement des RH, c’est toute la partie des ressources humaines qui concerne le recrutement, la gestion des talents, le développement des compétences (individuelles et collectives), et la GPEC (Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences).

 

Son actualité

« Au sein de la Poste Groupe, j’évolue depuis mon entrée dans le groupe en 2012, sur la branche Service Courrier-Colis, plus précisément sur Direction Exécutive auvergne Rhône Alpes. Ça représente 11000 collaborateurs dont 70% sont des facteurs, répartis sur tout le territoire en 43 établissements de rattachements.

Le poste que j’occupe a été créé en 2018, en même temps que la Direction Exécutive, ce qui n’est pas anodin puisque ça sous-entend qu’il y avait tout à mettre en place. Au sein de la DRH, je suis plus spécifiquement en charge de l’emploi et du développement RH, en soutien à nos opérationnels RH. Ce sont des équipes transverses d’accompagnement. Je pose la stratégie dans le domaine de l’emploi interne et externe, tout ce qui concerne le développement des compétences, que ce soit en formation ou en alternance (nous recrutons des apprentis chaque année) mais également tout ce qui concerne le pilotage RH. Mon équipe est donc composée de collaborateurs experts dans leurs domaines et interviennent en appui et soutien aux opérationnels.

Étant donné les nombreux sujets sur lesquels j’interviens, il est difficile de décrire une journée type. Mon quotidien est très diversifié. Je peux rencontrer tous les partenaires de l’emploi externe (agences de travail temporaire ou cabinet de recrutement…) pour poser une stratégie cohérente sur la région ; et proposer ces services à nos opérationnels. Sur l’emploi interne, c’est garantir le bon déploiement de tous les dispositifs de recrutement, de promotion, de GPEC. Sur le développement des compétences, c’est le développement des compétences de nos collaborateurs, de la formation mais que, également le développement transverse.

Et puis l’alternance : nous recrutons près de 300 alternants par an, la majorité étant des facteurs. Cela représente 14 à 15 classes par an. Là encore, je suis aux côtés de la personne référente dans mon équipe pour développer et mettre en place la stratégie pour permettre aux opérationnels de réaliser les enjeux RH sur ces trois grands domaines.

Je travaille également sur des projets transverses nationaux : par exemple, je participe aux travaux de réflexion sur l’évolution de la GPEC.

Enfin, il y a une grande partie de mon métier qui est centrée sur le management et l’accompagnement des équipes dans ce cadre et en lien avec nos enjeux. »

 

Son rôle de tutrice

« Aujourd’hui, il y sept personnes dans l’effectif permanent et une personne en alternance depuis septembre.  

Je suis la tutrice de Sarah, qui nous a rejoint en septembre 2021. Au sein du pôle et à mes côtés, elle est plutôt sur des missions emploi externe, et interne aussi dans le cadre de l’évolution des systèmes d’information. Elle a également la charge du développement de l’emploi des séniors sur notre direction. Pour une première année, ce sont de belles missions, dimensionnées et stratégiques : poser une stratégie, trouver des idées innovantes, faire les choses différemment pour challenger nos pratiques et nos habitudes. Et c’est ce que je trouve intéressant quand on intègre une personne en alternance : elle a un regard neutre, externe, et peut avoir plein de bonnes idées.

Mon quotidien à ses côtés, c’est de faire en sorte que ça se passe bien dans l’entreprise, dès l’intégration ; de s’assurer qu’elle prenne bien ses marques et qu’elle ait toutes les informations à sa disposition pour qu’elle puisse avancer sur ses travaux. Je lui confie des missions plutôt en grande autonomie. Je suis là en soutien, que ce soit pour gérer les priorités ; et pour la faire grandir dans ses missions, l’accompagner à la montée en compétence. 

Je suis habituée à avoir des alternants depuis plusieurs années. Mon rôle, pour ces personnes, c’est aussi de les accompagner après sur le marché de l’emploi externe (puisque nous ne pouvons pas proposer de poste à l’issue de l’alternance). »

 

Son regard sur l’alternance

« L’alternance amène dans l’entreprise un regard neutre, des idées nouvelles. C’est un soutien au quotidien, que d’avoir quelqu’un qui est sur de réelles missions : je trouve ça intéressant pour nous mais aussi pour la personne. C’est vraiment un membre à part entière de l’équipe qui a de vraies missions, porte ses sujets, pilote des dossiers, et toujours en soutien aux opérationnels RH. La plus-value est là.

Sur des formations RH (pas que), faire ses études en alternance, c’est un tremplin sur le marché du travail. C’est vrai que l’expérience RH au sein du groupe Laposte, ouvre beaucoup de portes à l’issue, avec des compétences et qualités transposables dans d’autres entreprises, ce qui permet d’être rapidement opérationnel derrière. »  

 

A propos de MBway

« Outre le contenu des dispositifs proposés qui sont opérationnels et bien adaptés à ce que nous pouvons proposer, nous employeurs. J’apprécie la proximité, la qualité des profils qui sont avec nous. On est sur un niveau qualitatif bien en phase avec ce que nous recherchons et proposons.

Ce que j’ai également apprécié, c’est que l’école n’hésite pas à innover, mettre en place des modalités pédagogiques différentes (notamment les Serious Game). C’est intéressant de se réinterroger souvent, la société évolue vite et je trouve ça bien d’essayer d’évoluer en même temps qu’elle.

Décrire la relation avec MBway en trois mots ?

« Proximité ; transparence ; simplicité »