Cours à distance : Stella partage son expérience - Actualités Toulouse - MBway
vignette-mbway-site

Cours à distance : Stella partage son expérience

Quelle formation suis-tu ? Dans quelle entreprise effectues-tu ton alternance ? Es-tu actuellement en entreprise ou en télétravail ?

 

Je suis actuellement en 1re année MBA Management des Ressources Humaines à MBway Toulouse. J’effectue mon alternance au sein de l'entreprise Atos. Et, je suis en télétravail.

Peux-tu décrire le dispositif mis en place dans le cadre des cours à distance ?

Afin d’assister à nos cours en ces temps particuliers, nous avons recours à l'interface Microsoft Teams. Le procédé est simple, on nous envoie des invitations via notre e-mail scolaire, on les accepte (date, horaires et le nom de la matière sont indiqués), le jour J on se connecte sur Teams et on assiste à la visioconférence. Bien que le procédé soit facile, sur le « terrain » il y a parfois des soucis. Micro qui ne fonctionne pas, supports de cours qui ne sont pas reçus via l’application, ordinateur qui bugge ou internet qui rame.

Comment t’es-tu adaptée à la classe en ligne ?

Concernant mon environnement de travail, je m'installe sur ma table dans mon salon. (surtout ne pas rester dans ma chambre, lieu de tentation !) Ordinateur ok, souris ok, casque ok, un bloc-note avec un stylo, les anciens cours et c’est parti ! Le bon côté, je ne suis jamais allée aussi rapidement en cours (ou au travail) ! Il faut toujours voir un côté positif à chaque chose !!!

Quels sont tes ressentis concernant ce nouvel environnement d’enseignement ?

Bien évidemment, je préfère les cours en présentiels sinon je me serais inscrite à des cours à distance. Cependant, comme tout le monde, je m’adapte à la situation. Certains cours sont plus faciles à suivre que d’autres, notamment ceux où les professeurs écrivent au tableau pour expliquer ou montrer des exemples. Le matin c’est dur, le réveil n’est pas facile et surtout le lit pas bien loin. Tout est une question d’objectifs et de discipline personnelle. De plus, avec des amies on s’envoie des messages, comme une routine habituelle quand on allait en cours. Notre lieu de vie ne peut pas remplacer un établissement scolaire ou une bibliothèque. Les examens « chronométrés » sont compliqués. Je ne dis pas impossible mais nous ne disposons pas tous du même environnement. De même, les oraux en groupe sont compliqués. Je pense qu’il faut repenser certaines conditions d’examens.