Alexis-Silva---detouree-nb

Alexis Silva , Management de projets

Consultant Chef de Projet, Lyon

Lyonnais d’origine et diplômé d’un MBA Mangement de Projet en 2021, Alexis Silva a accepté de nous accorder du temps pour revenir sur son parcours, nous parler de ses expériences et de son actualité professionnelle. Consultant en Management de Projet au sein de l’entreprise Extia, il est plus précisément Coordinateur étude-projet sur une mission de trois ans à la SNCF Dijon.

Voici son témoignage.

 

SON PARCOURS

« J’étais au lycée vers Tignieu (Isère) et j’ai passé deux baccalauréats : après l’obtention d’un bac scientifique en 2012, j’ai voulu me réorienter vers le secteur industriel et technique. J’ai donc fait un bac pro sur deux ans, en alternance, suivi d’un BTS électro-technique en alternance chez RTE (filiale d’EDF) où j’étais Assistant Technique d’un chef de projet. C’était un premier pas dans la gestion de projet, et ça m’a beaucoup intéressé.

A la suite de mon BTS, j’ai effectué une année de licence à la Sorbonne, en Gestion de la Production Industrielle en alternance chez SNCF Réseau dans un Pôle Régional d’Ingénierie où j’étais agent d’étude. Pendant la licence, je savais que je voulais poursuivre les études en laissant l’aspect technique de côté pour quelque chose de plus managérial. Pendant les salons, j’ai découvert MBway Lyon. »

 

SON POSTE

Extia est une entreprise de consulting qui travaille sur différents secteurs d’activité. Il y a deux branches : industrielle (ferroviaire, aéronautique, automobile…) et IT. Alexis est Consultant en Management de Projet, ce qui signifie que ce sont des entreprises qui font appel à Extia pour de la gestion de projet avec des missions à durée et projets définis.

« Actuellement je suis en mission à Dijon en étant chef de projet sur de la maîtrise d’œuvre étude* pour trois ans auprès de la SNCF. Mon rôle est de gérer mes 25 projets : gérer les différents cœurs de métiers nécessaires à la réalisation des études d’ingénieries (la SNCF est sollicitée pour produire des études).

Il y a trois phases principales dans un projet :

  • La contractualisation (contacter les différents acteurs d’un projet et tisser des contrats). Pendant cette phase, je prépare les plannings, les réservations des plans de charge
  • La production et le suivi. Période durant laquelle j’organise des réunions d’avancement, je suis amené à solliciter les parties prenantes pour savoir s’ils rencontrent ou non des difficultés ou ont des besoins particuliers.
  • L’assemblage : les études se matérialisent pr deux choses, une notice (un document où l’expert en son métier décrit ce qu’il faut faire pour les travaux) et une estimation.

Je récupère les documents et monte le dossier, je vérifie et assemble le tout. Les livrables sont ensuite envoyés au client qui prennent connaissance des documents avant le lancement des travaux. »

*Maitrise d’ouvrage : personnes qui représentent le client principal dans le projet puis qui confie le projet à la maitrise d’œuvre générale

 

SEMAINE TYPE

« La première qualité d’un chef de projet est l’organisation. Quand on a un portefeuille avec plusieurs projets, la clef c’est de prioriser.

Au début de la semaine, il faut tout planifier et établir la logistique des prochains jours :  

  • Il faut prioriser ses missions et ses projets
  • Traitement des mails
  • Sujets sensibles (retard, devis trop haut…)
  • Prendre contact avec les clients et les équipes

Il y a toujours des réunions dans le courant de la semaine. Des réunions qu’on appelle des revues d’exigences, dont le but est de déterminer le besoin du client, ses contraintes et d’avoir toutes les informations nécessaires. Il y a aussi des réunions de lancement : avec toutes les parties prenantes, pour balayer les différents sujets avant de débuter le projet. Enfin, il y a les réunions d’avancement : avec mes équipes, par projet, pour savoir où ils en sont et faire le point sur les sujets.

Il y a également tout une partie contractualisation, entre les contrats et les devis. On s’appuie sur des logiciels pour se faire.

Il peut arriver d’avoir des déplacements sur site : une tournée. En tant que consultant, on travaille rarement dans les locaux de l’entreprise : on travaille soit chez le client, ou de chez soi. 

Mon travail me plait beaucoup, c’est exactement ce que je cherchais ; j’arrive à m’épanouir. Mener à bien un projet me stimule vraiment, notamment grâce à l’autonomie et au degré de responsabilité que j’ai. »

 

FORMATION & ALTERNANCE

« J’ai effectué le MBA Management de Projet et j’étais en alternance chez SNCF Réseau Lyon.

On avait des cours de gestion de projet et tout ce qui tournait autour. Mais ce qui m’intéressait le plus, c’était ce qui sortait du projet justement : les cours d’entreprenariat, de finance, de RH, les Serious Game… Ce que j’aimais bien, c’était de retrouver ce que je voyais en entreprise en cours, et ce que je faisais en cours je pouvais l’appliquer en entreprise. De passer de la théorie à la pratique finalement (outils, bagages à utiliser en entreprise).

Avec du recul, MBway Lyon m’a beaucoup aidé sur mon poste actuel. La formation proposée par l’école est assez générique et complète pour nous donner les compétences et bagages qu’on a besoin d’avoir dans la vie professionnelle. »

 

A PROPOS DE L’ALTERNANCE

« J’ai fait sept ans d’alternance au total.  C’est une chance, une opportunité. Un laisser passer pour le monde professionnel. Ça m’a ouvert des portes.

Par exemple, je suis en poste depuis septembre et je reçois une proposition professionnelle par semaine sur LinkedIn. »

 

A PROPOS DE MBWAY

« L’école a un vrai accompagnement à proposer aux étudiants, que ce soit pour trouver ou tout du long de l’alternance ; et également les ateliers (cv, coachings, préparations aux entretiens...). C’est hyper intéressant également que l’école propose un BAC+6 à l’étranger : proposer une ouverture à l’international. »

Dans ses meilleurs souvenirs figurent son aventure en tant qu’ambassadeur de l’école. Le fait de s’impliquer dans la vie de l’école et de pouvoir côtoyer l’équipe pédagogique et administrative. Passionné de cinématographie, il avait participé au concours des 48 heures de Lyon : « il faut imaginer, écrire, tourner et monter un film en 48 heures. L’année où j’étais ambassadeur, l’école a accepté de me prêter les locaux de l’école pour tourner le film. 

Alexis souhaite continuer sa carrière en tant que consultant, car ce poste lui permet de découvrir des entreprises, de bâtir son réseau, et de découvrir des secteurs d’activité divers. Il créera peut-être un jour son entreprise, mais il attaque par une autre : la préparation de son mariage !

 

Alexis a également pris le temps de venir prendre la parole auprès de nos étudiants actuels en MBA Management de Projet pour leur parler début de carrière et métier de consultant.