Félicia-détourage

Félicia De Sa Costa , Ressources Humaines

27 ans, Lyon

Félicia de sa Costa, 27 ans, est originaire de Montluçon. Elle est passé par Clermont-Ferrand avant d’arriver à Lyon pour effectuer son MBA Management des Ressources Humaines dans notre école de management. Dans le cadre de sa licence en éco-gestion, elle a effectué un stage chez Ad Search, cabinet de recrutement, avant de poursuivre avec eux en alternance pour obtenir son BAC +5. Diplômée en 2018.

Elle raconte.

 

Quelle est la formation que tu as suivie chez MBway ? Parle nous des cours ?

« J’ai fait le MBA Management des RH en 2016. Sur la journée d’intégration, ils avaient insisté sur le rythme et l’assiduité nécessaire. La 1ère année, c’était de l’approfondissement des notions de base. La 2ème année, il y avait beaucoup à faire et à donner. C’était très formateur, ce que j’ai beaucoup apprécié. »

Avec du recul, que retiens-tu de ces années ?

« C’est beaucoup de boulot, d’acharnement mais ça vaut le coup. Se former chez MBway, ça aide à rentrer dans le monde professionnel, à nous organiser et à prioriser ; notamment grâce aux différents projets en groupe qu’on a pu avoir. La force des intervenants, c’était de mixer les étudiants dans les classes. Avec le recul, même si on ne s’entendait pas tous bien, on s’est beaucoup appris mutuellement et on en est ressortis plus forts, tous ensemble. »

Quel est ton meilleur souvenir ?

« Quand on est parti en weekend d’intégration au ski en première année. On se connaissait très peu mais ce weekend là nous a permis de créer des liens.

MBway Lyon, c’est un cocon familial où tout le monde s’entendait bien (notamment l’équipe avec les étudiants), il y avait une bonne ambiance. Le soutien était très important et vraiment présent. Personnellement, j’avais besoin d’être entourée et conseillée, d’être encadrée au minimum. Il y avait cette possibilité d’autonomie et de responsabilité, ce pourquoi on a pu grandir et s’épanouir. »

 

Tu étais en alternance où ? Tu faisais quoi ?

« J’étais en alternance chez Ad Search. D’abord chargée de recherche puis je suis devenue chargée de recrutement senior. Les missions allaient du sourcing, de l’identification de besoin, au process de recrutement en général. J’ai également pu toucher un peu à la communication RH et m’orienter davantage sur une partie commerce. 

Ça m’a vraiment plu. J’ai connu que du recrutement pendant cette alternance mais c’était le domaine qui me plaisait le plus. Le fait d’avoir pu évoluer sur des missions plus stratégiques, c’était vraiment formateur et une belle preuve de reconnaissance.  

Je n’ai pas souhaité poursuivre car je ne voulais pas me fermer de portes, avoir d’autres opportunités et découvrir autre chose. J’ai appris beaucoup, que ce soit professionnellement et personnellement. L’organisation en cabinet est très stricte avec un service client exigeant et un rythme soutenu. Nous n’étions pas nombreux mais il y avait une ambiance familiale. »

 

Et aujourd’hui, que fais-tu ?

« J’ai été prise en CDD chez Orexad-Brammer pendant 10 mois en tant que Chargée de Recrutement et Développement RH. J’effectuais à la fois les recrutements pour Brammer et Orexad. Je gérais en totale autonomie le recrutement de A à Z sur une partie du territoire.

J’ai très vite développé mes compétences sur le développement RH, je gérais la communication LinkedIn, la formation, et la négociation des contrats cadre.

On m’a proposé un CDI pour poursuivre mes missions en tant que Chargée de développement RH et Recrutement. Je gère les carrières, les compétences et la marque employeur. Avec moi, j’ai une apprentie que j’accompagne et manage, et c’est elle qui s’occupe de la campagne apprentissage.

Le poste que j’occupe aujourd’hui, c’est ce que je recherchais. A trop se spécialiser, on peut vite étouffer. Ce qui m’anime, au-delà de la bonne ambiance et du management, ce sont les projets que nous avons. Le groupe grandit et se transforme tous les jours. J’adore être au cœur du développement de nos collaborateurs, ce qui est en lien étroit avec la stratégie de recrutement et d’intégration. »

C’est quoi, Orexad-Brammer ?

« Orexad – Brammer, c’est une entité qui fait partie du groupe européen Rubix et qui possède des des entités spécifiques et techniques. Orexad, c’est le leader de fournitures industrielles nécessaires à la maintenance industrielle et Brammer, leader de fourniture industrielle.

Uniquement en B2B, l’entreprise commercialise de l’usinage, outillage, équipements de protection. La fusion entre Orexad et Brammer nous a rendu multi spécialistes.

Le groupe, Rubix, est présent dans 22 pays en Europe avec 8000 collaborateurs, dont 2500 en France. Le siège social est à Lyon, et il existe 200 agences commerciales. »

 

Et après ? Tu as des projets futurs ?

« Je prends tout ce que j’ai à prendre. J’ai la chance de me développer sur beaucoup de chose. J’ai un panel de compétences assez larges. Mais je sais que je souhaite poursuivre sur du développement RH et recrutement. L’évolution idéale serait d’accompagner une équipe et/ou de passer sur un poste avec des possibilités de voyages. » 

 

Quel regard portes-tu sur l’alternance ?

« Quand j’ai commencé à être dans le monde du travail, je me suis rendue compte que c’était indispensable. On apprend tellement plus grâce au travail, aux collègues, aux échanges. Avec l’alternance, la théorie et la pratique se complètent. C’est en entreprise que tu apprends sur toi et sur les autres, sur ce que tu veux ou pas pour ton avenir.

Je recommande à 100% l’alternance, d’autant plus avec la concurrence qui est rude, c’est un atout. Il faut de l’alternance, c’est la clef. C’est grâce à ça qu’on se crée un réseau et qu’on développe notre esprit. »